Le Concert

Titre : le Concert
Réalisation : Radu  Mihaileanu
Résumé
Dans les années 1980, le célèbre chef du Bolchoï voit sa carrière brutalement interrompue à son apogée, par
Brejnev, pour avoir défendu les musiciens juifs de son orchestre. Réduit au dégradant métier d’homme de ménage, il intercepte un fax du théâtre du châtelet invitant le Bolchoï à venir jouer à Paris. Il décide alors de reformer son ancien orchestre pour se substituer à celui du Bolchoï.
Avis

Ce film cherche à nous faire réfléchir sur la situation des juifs sous Brejnev, mais aussi à combattre les
clichés, en les utilisant de manière récurrente dans le film. Notamment en faisant des caricatures : Le Juif et l’argent, une grande histoire d’amour ; Le Russe, alcoolique notoire  et enfin  Ivan Gavrilov, personnification d’un Parti Communiste vieillissant et agonisant. Anne-Marie Jacquet est, quant à elle, une femme d’apparence solide qui traîne derrière elle une blessure d’orpheline en quête identitaire, histoire émouvante au milieu de scènes cocasses. Poursuivant un rythme soutenu, le film trouve sa vraie raison d’être artistique quand ces caractères si différents réussissent à donner naissance à l’Ultime Harmonie, quand la soliste entraîne l’orchestre, quand l’individu s’annule pour sublimer le collectif. C’est dans cette communion d’âmes et d’esprits que l’on arrive, en même temps que l’orchestre, à s’envoler vers la perfection de la musique, l ‘émotion à l’état pur, le temps d’un concert ; Car la musique est un langage qui transcende les frontières et les préjugés, pour unir des personnes différentes dans un même plaisir, celui de la musique.

Le Concert de Radu
Mihaileanu propose une mise en scène enthousiaste, s’adressant aux cinéphiles, mélomanes, et même les deux. A bientôt dans les salles obscures !

Publicités

Une réflexion sur “Le Concert

Les commentaires sont fermés.