Le théâtre forum était de passage mardi 1er mars, dans le 19ème arrondissement de Paris…

C’est au centre culturel et social J2P que certains membres du conseil de la jeunesse du 19ème  aidés par une metteur en scène appelée pour l’occasion, avaient choisi cette forme de théâtre particulière pour interpréter deux pièces : « Touche pas à ma sœur ! » (sur les rapports familiaux dans les quartiers) et « Tais-toi et sors tes papiers ! » (sur les rapports des jeunes avec la police).

Avant de commencer, les comédiens nous parlèrent des raisons de leur choix de recourir au théâtre forum : « pour s’exprimer », explique un des comédiens, « car le théâtre forum est là pour parler des problèmes du quartier ».

« Rien n’oblige à se mettre d’accord sur ce que l’on voit ou sur ce que l’on veut. », ajoute la metteur en scène. « Tout le monde  a le droit à la parole, les grands comme les plus jeunes. Le seul impératif est de s’écouter les uns les autres. »

Le théâtre forum a été conçu dans les années 1960 par le dramaturge brésilien Augusto Boal et nous vient tout
droit des favelas, les bidonvilles brésiliens de Sao Paulo. Il a pour principe d’aborder  une problématique de la réalité sociale à travers une courte pièce qui, en général, se termine mal.

Par l’intermédiaire d’un débat, les spectateurs chercheront après avoir vu la scène à résoudre la situation proposée. Pour ce faire, ils monteront sur scène et choisiront de rejouer la même scène de manière à lui trouver une issue plus favorable et ainsi tenter de briser l’injustice de la situation.

Dans la première pièce « Touche pas à ma sœur ! », le groupe évoqua l’égalité homme/femme et la difficulté pour certains frères  d’accepter les choix de leur sœur.

Scène d’ouverture : Yasmina, une beure de 16 ans, est assise sur un banc, en bas de son immeuble avec
son petit-ami Mahouda, un non beure.

La scène suivante nous donne l’occasion de faire la connaissance de Nelson (23 ans) et Karim (19 ans), des
amis de Bilal, grand frère de la jeune Yasmina. Ils semblent particulièrement mécontents de la découvrir en compagnie d’un garçon qu’ils ne connaissent pas et, ne tolérant pas la situation, ils décident de prévenir Bilal.

Bilal arrive ensuite avec ses amis et surprend sa sœur Yasmina sur le fait. Une dispute s’en suit :
Bilal reproche à Yasmina de sortir avec un « k’hel », un noir, et de lui manquer de respect en se montrant avec lui dans le quartier. La sœur, quant à elle, s’oppose à son frère, tentant tant bien que mal de faire entendre sa voix. Elle est néanmoins rapidement écartée et son frère finit même par lui crier de rentrer chez eux.

La scène se termine par un passage à tabac de Mahouda, le petit-ami de Yasmina, par Bilal et ses amis.

Suite à ce scénario, le débat commence : la situation convient-elle au public ? D’où pense-t-i l que vient le problème ? Est-il possible de changer la tournure qu’a prise la situation qui vient de se jouer devant ses yeux?

Un homme du public prend la parole,  déclarant que la scène lui « avait donné l’impression d’être revenu cent ans en arrière […] ». Un adolescent assis au premier rang rétorque que selon lui, « Les potes ont raison : ils protègent la réputation de la sœur et du frère. Sa sœur, c’est sa fierté ». Une jeune fille derrière lui renchérit : «Sortir avec un gars à 16 ans, c’est pas normal ».

Le débat continue ainsi pendant deux bonnes heures, laissant à certains l’opportunité de changer la situation, en essayant d’en appeler tantôt aux parents pour raisonner le frère, tantôt à une amie de la sœur pour la prévenir du danger qu’elle court, …

A la fin de la soirée, trois des comédiens et membres du Conseil de la jeunesse du 19ème, répondirent aux questions de Streetpress, le journal associatif du 19e.

Myriam (avec la collaboration de Lila)

Publicités