Madison Avery, Tome 1 : Ange Gardien

de Kim HARRISON

Titre original : Once Dead, Twice Shy
Editions Castelmore
Collection “Bit-Lit”

Sorti le 14 octobre 2011
Format Relié / 286 pages / Prix 12,90€

Remarque : La trilogie de Madison Avery fait suite à la nouvelle « Madison Avery et l’Ange des Ténèbres » dans le recueil « Nuits d’Enfer au Paradis » chez « Black Moon ».

Résumé :

    Alors qu’elle se faisait assassiner, Madison a réussit à voler l’amulette de son meurtrier, un Faucheur des ténèbres, réussissant ainsi à conserver l’illusion d’un corps et d’une vie normale… ou presque. En effet, Madison doit apprendre à maîtriser les arts célestes si elle veut échapper à la mort définitive que lui destine son assassin qui veut en plus récupérer son amulette.

Extrait :

 « Tout le monde le fait. Mourir je veux dire. Je m’en suis aperçue le jour de mon dix-septième anniversaire lorsque j’ai été tuée dans un étrange accident de voiture, le soir du bal de fin d’année. En fait, ce n’était pas un accident. C’était un coup de faux soigneusement planifié, qui ne constitue qu’un infime épisode de la bataille opposant les Faucheurs de lumière aux Faucheurs des ténèbres, le paradis et l’enfer, le libre arbitre et le destin. Seulement, moi, je n’ai pas passé l’arme à gauche comme la plupart des gens. A cause d’une erreur, je suis restée coincée sur terre, morte. L’ange qui n’a pas su me protéger et l’amulette que j’ai volée à mon assassin sont les deux seules choses qui m’empêchent de devenir ce que les Faucheurs des ténèbres voulaient que je sois. Morte pour de bon, autrement dit.

Je m’appelle Madison Avery, et je suis là pour vous révéler qu’il existe une autre réalité cachée derrière celle qu’on perçoit par la vue, l’ouïe ou le toucher. Je le sais parce que je viens de cette autre réalité : je la vois, je l’entends, je la touche, je la vis. »

Mon avis :

    Je qualifierai cette lecture de « plaisante » mais pas marquante non plus. Cette série s’adresse aux jeunes adultes – l’héroïne a 17 ans et elle a la mentalité qui va avec –, mais ça ne veut pas pour autant dire que ça ne peut pas plaire aux autres ! D’autant plus que l’humour est au rendez-vous, notamment lorsque Calice fait son apparition. De plus, pour une fois, on n’assiste pas à une bataille qui oppose le Bien et le Mal. En effet, les relations entre « anges de lumières » et « anges des ténèbres » sont plus complexes qu’il n’y paraît. Et les « faucheurs des ténèbres » se rapprochent beaucoup des shinigamis[i]. Il se lit assez rapidement. Donc, si vous n’accrochez pas trop au début, continuez, vous allez être agréablement surpris au fil de votre lecture.


[i] Shinigami (死神, de 死 shi(nu): mourir, décéder et de 神 kami : dieu, divinité ; parfois traduit en « dieu de la mort ») est un terme utilisé au Japon originellement pour désigner les dieux psychopompes, c’est-à-dire les personnifications de la mort, telle que la Faucheuse des traditions européennes. À la différence de celle-ci, le shinigami n’a pas qu’une représentation stéréotypée. Il est mis en scène dans de nombreuses fictions japonaises (Source : Wikipédia)


Publicités

Une réflexion sur “Madison Avery, Tome 1 : Ange Gardien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s