Home de Toni Morrison

Toni Morrison écrit depuis 1970 des romans qui traitent de la communauté noire américaine, des fictions, intimistes et de plus en plus épurées.

Home  son nouvel ouvrage, poursuit et peaufine en 150 pages ce travail de concision charnelle et poétique à travers l’histoire de Frank Money et de sa sœur, prénommée Cee. Frank revient de la guerre de Corée.

Brisé !

Frank Money n’a donc, comme son nom ne l’indique pas, pas le moindre rond. Démobilisé d’une armée de noirs et de blancs, il traîne depuis près d’un an sur la côte Ouest, du côté de Seattle, hanté par les images persistantes de la guerre, visité à l’occasion par une étrange créature en costume zazou bleu pâle. Une lettre l’informant de la gravité de la situation de Cee, sa jeune sœur, il quitte la femme qui prenait soin de lui, et s’embarque dans un long périple direction home.

D’une écriture limpide, le texte percute, frappe, comme un blues qui gronde et revient entêtant nous hanter.

 Home est sans nul doute mon coup de cœur de l’année et je le relirai avec joie.

Anissa Berkani Rohmer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s