« Boyhood » de Richard Linklater

On entend parler partout de Boyhood en ce moment et c’est justifié! Pourquoi ça? Déjà parce que Boyhood c’est un tour de force, celui de réunir 12 années de suite les mêmes acteurs à chaque fois quelques semaines afin de tourner des scènes du film. On voit Mason, le garçon sur l’affiche, grandir de ses 6 ans à ses 18 ans. De l’école primaire jusqu’à son entrée à l’université.  Boyhood ne cherche pas à nous raconter une histoire hors du commun, fantastique, surréaliste. Au contraire, ce que l’on nous montre c’est la vie telle qu’elle peut être; les joies du quotidien, les épreuves de la vie. Mason et sa soeur Samantha apprennent à grandir,  leur mère, jouée par Patricia Arquette doit gérer le fait d’être une mère célibataire tandis que le père, joué par Ethan Hawke est un éternel gamin qui refuse de prendre ses responsabilités.

 

Superbement interprété on ne voit pas passer les un peu plus de 2h30 du film. Bouleversant du début à la fin on retrouve les recettes du cinéma indépendant américain avec ses bons sentiments et sa douceur de vivre.  Un très belle fable à la fois pour les adultes et pour les ados. Courrez-y!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s