Les Larmes noires de Mary Luther

les larmes noires de mary luther

Le sud des Etats-Unis au milieu du XXe siècle, des citoyens qui ont oublié que l’esclavage avait été aboli, et une enfant attachée à sa bonne noire…. En 1954, alors que rien ne va plus entre elle et son mari, Paula décide de traverser le pays, seule avec ses enfants et leur bonne, pour rejoindre son frère. L’occasion de nous rappeler tous les interdits auxquels étaient confrontés les Noirs : impossible de dormir dans le même motel que les Blancs, inenvisageable de se baigner dans le même océan. Anna Jean Mayhew décrit avec sensibilité cette Amérique d’il y a soixante ans, dans laquelle aller sur la Lune semblait plus probable que d’élire un président noir.

Ce qui peut être surréaliste est que l’histoire se déroule il y a seulement 60 ans !!! Au fil des pages, le lecteur découvre les humiliations quotidiennes : les petites réflexions, l’impossibilité d’avoir une chambre d’hôtel correcte, les insultes, … d’un autre côté, un blanc ne doit pas partager ses toilettes ou même un verre avec une personne noire.

Une vision du rôle de la femme dans les année cinquante. Une histoire très émouvante qui fait un peu penser au roman La Couleur des Sentiments.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s