Les Terrasses est un film de Merzak Allouache

Filmé en janvier 2013 de cinq terrasses dans cinq quartiers d’Alger (la Casbah, Bab el Oued, Belcourt, Notre-Dame d’Afrique, Telemly), « Les Terrasses » raconte cinq histoires sombres et fictives de violence ordinaire.
Rythmées par les appels à la prière des muezzins, elles sont filmées comme des huis clos à ciel ouvert et alternent avec des plans panoramiques de la ville blanche, sa mer azur et son horizon à perte de vue.
L’auteur de « Normal » et « Le repenti », pour la première fois en compétition officielle à Venise mais habitué du festival italien et de celui de Cannes en sections parallèles, y poursuit son exploration de la société algérienne à travers une galerie de portraits.
Par petites touches, il passe de personnage en personnage sans s’appesantir. On croise une mère âgée rejetée par sa famille qui vit seule avec son fils et sa fille, adultes, l’un drogué, l’autre mutique; une petite fille qui apporte de la nourriture à son oncle « fou », enfermé comme un chien dans une niche; de jeunes musiciens en quête d’un lieu pour jouer et d’espoir; un prédicateur abuseur, un alcoolique, un homme qui torture son frère…

Avec une grâce inouïe il nous livre un condensé d’humanité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s