Bilqiss de Saphia Azzeddine

Bilqiss, le prénom d’une femme qui se voit menacée de lapidation. Pourquoi ? Officiellement, elle a osé monter au sommet du minaret et y déclamer une prière remaniée à sa façon. Honte, horreur, blasphème ….
Accusées de tous les maux, dont celui d’avoir dans son réfrigérateur des aubergines non coupées, signe phallique qui ne fait que confirmer que l’accusée était femme de peu de foi. Elle tiendra tête, grâce à sa verve acide.
…. Et, depuis sa cellule, nous apprenons tout de la vie de Bilqiss, de la condition de la femme musulmane et de la bêtise des fanatiques.
Le pays n’est pas identifié mais ce pourrait être le Pakistan, l’Irak, la Syrie ou encore l’Afghanistan… Quant à Bilqiss, « cette beauté tragique au regard puissant qui est L’héroïne de ce conte moderne ne pourra pas vous laisser insensible.
Et l’on se régale de toutes ses prises de parole, criantes de vérité
Un roman à ne pas laisser passer, à lire, et à méditer.bilqiss

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s