Drek Carter, tome 1: Cupidon Mortel

cupidon

En résumé, un premier tome qui a su me captiver dès le départ. Les allusions à des séries m’ont ravie ainsi que l’humour. La condition de Drek d’être un fantôme peut être difficile à gérer, mais je trouve qu’il s’en sort plutôt bien, et en compagnie de Tony, tout devient plus simple (ou presque, vu le casse-cou que c’est !).

En bref, un premier roman drôle et attirant qui nous fait découvrir un monde intéressant. De quoi faire une saga à suivre assidûment.

Une suite que je lirai avec grand plaisir, et dont j’attends vraiment la sortie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s