Drek Carter, tome 1: Cupidon Mortel

cupidon

En résumé, un premier tome qui a su me captiver dès le départ. Les allusions à des séries m’ont ravie ainsi que l’humour. La condition de Drek d’être un fantôme peut être difficile à gérer, mais je trouve qu’il s’en sort plutôt bien, et en compagnie de Tony, tout devient plus simple (ou presque, vu le casse-cou que c’est !).

En bref, un premier roman drôle et attirant qui nous fait découvrir un monde intéressant. De quoi faire une saga à suivre assidûment.

Une suite que je lirai avec grand plaisir, et dont j’attends vraiment la sortie !

Publicités

« Projet Adam » de Katherine Applegate et Michael Grant

projet adam

Imaginez que vous puissiez créer le garçon de vos rêves. N’en tomberiez-vous pas amoureuse ?

Sur fond de manipulation génétique, un pétillant cocktail d’aventure, d’humour et de romance.

Après un terrible accident de voiture, Eve, 16 ans, est soignée dans le complexe médical de sa mère, la très puissante généticienne Terra Spiker.
Pour éviter qu’elle ne s’ennuie, Terra propose à sa fille une étrange activité : créer le garçon parfait, grâce à un programme de simulation génétique qu’elle vient de mettre au point. Eve se prend au jeu et imagine alors le garçon idéal : Adam.
Mais grâce à Solo, jeune et séduisant employé de sa mère, Eve découvre que Spiker Biotech couvre en vérité les projets scientifiques les plus douteux. Terra est-elle responsable des expériences interdites qui se déroulent dans ses laboratoires ? Eve aimerait bien le savoir, et Solo semble prêt à tout pour l’aider. Mais l’aventure va prendre un tour inattendu lorsque l’Adam imaginé par Eve viendra s’en mêler. En chair et en os

« Perspicace, intelligent et sans excès d’émotions, c’est une lecture savoureuse que les lecteurs dévoreront en un rien de temps. » (Publisher Weekly). (Moi en l’occurrence je n’ai pas lâché le livre ! Je vous envie)

Les auteurs : Michael Grant est né en Californie en 1954. Il est l’auteur de la série best seller Gone (Pocket Jeunesse). Avec sa femme, Katherine Applegate, il a écrit plus de 150 romans jeunesse, dont Projet Adam, mais également la série à succès Animorphs (Gallimard Jeunesse).

Katherine Applegate a remporté en 2013 la très prestigieuse Newbery Medal, prix littéraire qui distingue chaque année l’auteur du meilleur roman jeunesse aux États-Unis.

CHARLEY DAVIDSON – Première tombe sur la droite de Darynda Jones

charley-davidson,-tome-1---premiere-tombe-sur-la-droite-1953602-250-400

 

Charlotte Jean Davidson, dit Charley est connue pour être l’un des meilleurs détectives du Nouveau-Mexique. Elle a d’ailleurs permis à son père et son oncle Bob de passer au grade de lieutenant en les aidants dans de nombreuses enquêtes au sein de l’APD (Albuquerque Police Department).

Cette fois elle doit aider son oncle dans une sombre affaire incluant trois homicides. Il s’agit de trois avocats appartenant au même cabinet. Il défendait Mr Mark Weir, un homme déclaré coupable du meurtre d’un jeune garçon et placé en prison. Hors, il est possible que cet homme soit innocent et que certaines personnes ne sont pas prêt à ce que cela s’ébruite.

Pour résoudre cette enquête, Charley pourra s’appuyer sur une aide bien particulière, les victimes elles-mêmes. Et oui la grande particularité de Mlle Davidson est d’être une faucheuse. Elle serait comme un phare menant au Royaume souterrain. Notre détective peut voir et communiquer avec les morts ce qui est bien pratique quand on veut résoudre des enquêtes policières.

Comme cela ne suffisait pas, elle devra aussi découvrir qui se cache sous la capuche de la grande Faucheuse, entité qui apparait lorsqu’elle est en danger mais qui a la fâcheuse manie de faucher la colonne vertébrale de ses assaillants.

Une héroïne un peu casse cou qui ne mâche pas ses mots et qui n’a pas peur de se faire entendre dans un milieu plutôt masculin. J’adore !!

Belladone – Nuit de sang de Michelle Rowen

CVT_Belladone-tome-1--Nuit-de-sang_3942

 

Prendre l’ascenseur n’aura jamais semblé aussi dangereux

Jillian Conrad est l’exemple type de la jeune femme lambda : blonde, 28 ans, célibataire vivant en colocation et  travaillant en intérim au sein d’une boîte  spécialisée dans l’analyse financière et l’investissement. Pourtant sa vie va basculer de bien des façons ce mardi matin, en voulant prendre l’ascenseur.

En effet, elle se fait prendre en otage par un certain Anderson, mystérieux scientifique qui pour sauver sa peau du dhampire Declan Reyes, n’a rien trouvé de mieux que lui administrer le prototype d’un sérum appelé Belladone.

Il s’agit d’un poison mortel contre les vampires : ainsi Jillian dégage une odeur très alléchante pour les vampires mais une seule gorgée suffit à les  réduire en cendre. Jillian devient ainsi une arme au service de l’humanité qu’elle le souhaite ou non.

Comme si cela n’était pas assez éprouvant, les sbires humains de Matthias, roi vampire en place sont à sa poursuite. Elle se retrouve donc sous la protection de Declan et commence à ressentir les effets secondaires du poison. Soit le poison aura raison d’elle, soit ce sera les sbires de Matthias.

 

Encore un Milady à ajouter à ma liste. Les premiers pages nous dresse le tableau d’une jeune femme dont la routine habituelle est perturbée  et qui devient cobaye malgré elle, se demandant « Pourquoi moi ? » et tout cela à cause d’un choix d’ascenseur. J’attends  la suite avec impatience!!

La Première Inquisitrice : La légende de Magda Searus de Terry Goodkind

Avant la Première Leçon, il y eut les premiers secrets… Il y a bien longtemps, lorsque les ténèbres régnaient encore sur un monde où la trahison et la traîtrise imposaient leur loi, vint une femme seule, Magda Searus. Une femme qui avait perdu son compagnon et sa raison de vivre. Une femme bannie, dépouillée de ses privilèges, condamnée à affronter seule d’obscures forces à l’affût. Une héroïne au destin légendaire. La Première Inquisitrice.

 La Première Inquisitrice ou La Genèse de L’Épée de Vérité

— Tu sais ce qu’est une Inquisitrice ? lança Kahlan.

— Non… J’ai entendu mon père en parler… Une fois ou deux… Alors, c’est quoi, une Inquisitrice ?

Kahlan plia les genoux, les entoura de ses bras et s’écarta un peu du Sourcier.

— Quelqu’un qui hérite d’un pouvoir transmis de mère en fille depuis des temps immémoriaux, longtemps avant les âges sombres. Nous naissons avec ce pouvoir, il fait partie de nous, et nous ne pouvons pas plus nous en séparer que tu pourrais te défaire de ton cœur. Une Inquisitrice donne le jour à d’autres Inquisitrices. C’est une règle immuable.

 Mais il n’en a pas toujours été ainsi.

 Vivement la suite et bonne lecture !

Strange Angels de Lili St. Crow

strange-angels-cover

Dru Anderson n’est pas une ado comme les autres. Elle est née avec le don de ressentir la proximité des spectres, vampires et autres créatures de la nuit, aussi appelé Monde Réel. Elle et son père voyagent de ville en ville pour chasser ces zombies, c’est comme qu’ils se sont retrouvés à emménager dans le Dakota. Mais voilà, un matin son père par en mission et revient le lendemain, transformé en zombie !

Dru se retrouve ainsi seul dans une maison remplit de munition digne d’un commando et une question qui la préoccupe : qui a tué son père et pourquoi?

Dans sa quête de réponse, elle sera aidée de Graves, un camarade de classe mordu par un loup-garou et un certain Christophe Reynard, jeune homme mystérieux dont le nom figure dans le carnet de son père.

Entre Graves et elle s’installe une certaine confiance, même si son côté chien méchant est un peu effrayant. Par contre, en ce qui concerne Reynard, elle ne sait toujours pas s’il est de son côté ou pas et ses dents pointus comme celles des sangsues ne l’aide pas bien qu’il semble en savoir plus qu’il n’en dit sur la mère de Dru.

Avis : on suit le parcours d’une jeune fille qui du jour au lendemain se retrouve sans parent et qui même préparé à ce qu’une telle éventualité arrive se sent faible et vulnérable. Elle aimerait confier son fardeau à un adulte responsable qui sera prendre cette affaire en charge mais au final, c’est un camarade de classe encore moins expérimenté qu’elle qui lui vient en aide. Ils s’accrochent l’un à l’autre car final chacun à besoin de réconfort. Dru continu à avancer en essayant de se mettre à la place de son père dans les situations qu’elle rencontre, s’imaginant se qu’il lui aurait dit alors. Le camarade devient ainsi l’apprenti et c’est ensemble  qu’ils avancent face à cet ennemi inconnu.

Fan de paranormal, ce livre est pour vous !!

Insatiable de Meg Cabot

3036495889_1_3_r3vYZTgS1

Vous en avez assez des vampires ? Elle aussi…

Meena Harper est dialoguiste pour l’un des sitcoms les plus en vue de New York : Insatiable. Elle devrait être heureuse et pourtant, ce n’est pas le cas. Son frère au chômage vit chez elle, sa voisine ne trouve pas normal qu’une « si jolie jeune femme soit célibataire » et pour couronner le tout, sa pire ennemi au travail est aussi la nièce des patrons de la chaîne pour laquelle elle travaille.

Cependant, ce n’est pas le pire. Non, le pire c’est de savoir de quelle façon les gens qui vous entourent vont mourir. C’est d’ailleurs la raison de sa rupture avec son dernier petit ami en date, parce que Meena ne peut pas s’empêcher de prévenir les prochaines victimes de la Faucheuse que cela leur plaisent ou non. Comme si cela ne suffisait pas, voilà que la chaîne décide d’ajouter des vampires à la série pour attirer des téléspectateurs plus jeunes et faire de l’ombre à son principal concurrent, la série Désir. Hors, s’i il y a bien une chose qu’elle déteste, c’est bien les vampires ! Mais ce qu’elle ignore, c’est que ces personnages qu’elle trouve misogynes sont bien réel  et ne sont pas loin !

Ainsi, lorsqu’elle rencontre Lucien Antenescu, elle ne s’attendait à tomber amoureuse de du Prince des Ténèbres venu enquêter sur une série de crimes orchestré par un vampire récalcitrant. Cependant, il se trouve aussi qu‘il est aussi recherché par une unité d’élite engagée par le Vatican : la Garde Palatine chargée d’éradiquer ces êtres. Après tout, les vampires sont connus pour être insatiables lorsque cela concerne le sang frais ! Un nouveau scénario est sur le point de voir le jour.

Avis : un roman remarquable qui nous change des fins à la Twilight où l’héroïne se change aussi en vampire parce qu’elle ne peut vivre sans son amoouur de vampire (notez que j’ai adoré cette série ;). Ici, Meg Cabot nous montre une héroïne qui malgré son attachement pour le prince n’a pas l’intention de devenir une fan d’hémoglobine. L’auteur fait référence à des légendes moyenâgeuses connu comme l’illustre tableau de Saint George terrassant le Dragon.

On connaissait l’auteur pour ses séries comme Missing ou Journal d’une Princesse, voici un nouveau roman tout aussi attachant !!