1789 les amants de la Bastille (la comédie musicale)

1789

1789 les amants de la Bastille est une comédie musicale relatant la Révolution Française dans sa première phase qui était les beaux discours, et les idées innocentes. Mais cette comédie, comme son nom l’indique, nous raconte l’histoire des amants de la Bastille, Olympe, gouvernante des enfants royaux a Versailles et Ronan, paysan dont le père fut tué devant ses yeux par une injustice, sur ordre du roi et qui depuis poursuit ses rêves de révolution. Par hasard et heureusement il rencontre Olympe et tous deux tombent follement amoureux.

Mais qu’adviendra-t-il de?

Ils vivent tous deux dans un monde opposé et sont mêmes ennemis.

L’amour sera-t-il plus fort que les castes? 

 

J’ai beaucoup aimé cette comédie musicale parce qu’elle nous transmet beaucoup d’émotions, la détresse d’une mère, le désespoir d’un fils, l’injustice… A chaque fois que je regarde cette comédie, je pleure, je rie, je hurle, je chante et toujours aux mêmes moments.

J’ai aussi beaucoup aimé les chansons qui sont magnifiques, les paroles sont sublimes et les chanteurs ont sût mettre l’émotion qui convenais dans chaque parole. Et pour ceux qui ont suivit la première saison de The Voice, sachez que notre cher Ronan Masurier, amant de la Bastille, n’est autre que Louis Delort finaliste de la saison 1. il interprète superbement le rôle de Ronan.

De plus, le scenario  respecte l’Histoire de la Révolution, en effet il met en scène les personnages chocs de ce soulèvement tel que Robespierre, Camille Desmoulins ou encore Mirabeau.

La mise en scène et les chorégraphie mise en place par Giuliano Peparinni sont tout simplement sublime et les effets 3D sont bluffant.

Je vous recommande vivement de la voir (elle est sortie en DVD) ou si vous n’êtes pas convaincu, écoutez quelques chansons, l’intégral de l’album est sur You tube.

Bon visionnage!

Publicités

« Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon » de Hervé Giraud

Noël Botillon a 20 ans lorsqu’il est envoyé au combat en 1914. Il nous raconte son quotidien, l’absurdité de la situation, le désespoir, l’ennui et les privations. Cent ans plus tard son arrière arrière petit-fils est en vacances chez son arrière grand-mère qui n’a jamais connue son père, Noël, jamais revenu du front. L’enfant va découvrir le destin tragique de son ancêtre au gré du récit de son arrière grand-mère tout en expérimentant lui même le « jeu » de la guerre avec ses voisins, transposant ainsi à notre époque l’absurdité du conflit.

Hervé Giraud nous livre ici un très beau récit. Sans concession avec la guerre et sans chercher à la justifier, il nous montre tout en simplicité et en puissance l’aberration de cette tragédie. L’alternance des chapitres ayant pour narrateur l’arrière arrière grand père puis l’arrière arrière petit fils permet de garder bien vivant la mémoire de ces hommes tombés inutilement au combat. Un récit émouvant, court et puissant mais également très accessible pour tenter de percevoir et de « comprendre » ce que fut la première guerre mondiale.

A partir de 13 ans.

(cliquez sur l’image pour voir dans quelles bibliothèques le livre est disponible).

Belle Epoque de Elizabeth Ross

Belle Epoque

 

“Louez un Faire-valoir, vous en deviendrez d’emblée plus attirante “

Nous sommes en 1889 à Paris. Maude Pichon, 16 ans vient de s’enfuir de sa Bretagne natale il y a de cela quelques semaines, car son père voulait la marier de force avec le boucher du village. La voici à quelques jours du l’Exposition Universelle, errant  sous le sou dans les rues de la ville-lumière, jusqu’à ce qu’elle tombe sur une annonce peu commune qui ne lui révèle rien ni sur les compétences à avoir, ni  sur le poste :

On demande
Des jeunes femmes
pour faire un ouvrage facile.
Bienséance respectée.
Présentez-vous en personne
à l’agence Durandeau,
27, avenue de l’Opéra, Paris.

La voici donc qui se présente à l’Agence Durandeau, sans savoir que si le responsable de l’agence la trouve parfaite pour le poste, ce n’est pour ses compétences :

 – Notez ses cheveux, à peine plus remarquables que de la paille mouillée ; ce nez en trompette ; ces tâches de rousseurs et ce teint fané ; et ce regard éteint – bovin dans l’expression, dirais-je… (page 20)

Si Maude semble tellement convenir aux exigences de M. Durandeau, c’est parce qu’elle n’a aucune beauté car le métier de cette entreprise est de fournir des  “faire-valoir“  aux jeunes filles de bonne famille ainsi qu’à leur mères. En effet, l’agence n’embauche que des filles plus laides les unes que les autres. Des jeunes femmes sans éclats qui pourront mettre en valeur beauté et silhouette de ces femmes de la haute société car après tout nous sommes à Paris et à Paris tout se vend…

Bienvenue dans ce monde de la haute société parisienne où tout n’est qu’apparat, frivolité et  beauté superficielle. Un monde où règne la richesse, les bals, les mariages de convenances, les dîners,  l’abondance. Un monde où les femmes sont prêtes à tout pour se mettre en valeur et plaire.

C’est un roman qui m’a fait penser à la série Uglies de Scott Westerfeld bien qu’ici nous ne sommes pas dans un monde futuriste mais plutôt à l’époque de l’exposition Universelle avec la création de la Tour Eiffel.  L’auteur s’est librement inspiré de la nouvelle d’Emile Zola Les Repoussoirs. Un bon roman où l’on retrouve un peu de l’univers des Rougon-Macquart.

Sur les ruines d’Athènes

Sur les ruines d’Athènes, l’enfant marchait
L’enfant pleurait, il pensait à Athènes .
De ses yeux bleus les larmes coulaient.
Dans son cœur grec, l’amour fit place à la haine.

Sur les ruines d’Athènes,l’enfant blond au teint de rose
L’enfant entre dans le temple de sa déesse,
Il crie, il prie, il insulte et il ose .
Il blasphème mais de ses paroles ressort sa tristesse.

Sur les ruines d’Athènes, l’enfant vengeur coupe une fleur.
Il regarde la mort qui l’entoure mais qui l’a épargné.
Lui, enfant grec, fidèle a ses dieux qui se meurent.
Lui, enfant de la misère , qui a trouvé une épée .

Sur les ruines d’Athènes, l’enfant merveilleux,
Tombé au sol, regardant l’Olympe, le cœur lourd.
Mais sa tête est légère car il croit en l’amour.
Aphrodite a juré, il y croit, je le vois dans ses yeux bleus.

ET REVOILÀ LES GRUES QUI L’EUT GRUE ?

Souvenez-vous… le samedi 07 décembre de l’année dernière avait lieu à la bibliothèque Hergé, en partenariat avec la bibliothèque Rabier, un atelier d’origami. Le but était de fabriquer 1000 grues d’espoir pour les jeunes japonais de Tōhōku, frappés par le séisme de mars 2011.
Aujourd’hui, nous vous proposons de nous retrouver pour continuer à donner vie à des grues de papier le
SAMEDI 17 MAI à 14H00
A la bibliothèque HERGÉ

Cet atelier est ouvert pour toutes et tous.

Les jeunes de Books of Dream leurs remettront les 1000 grues à l’occasion de

L’événement international à Paris, sur le Champ-de-Mars, les 30 et 31 août 2014.

Retrouvez toutes les infos sur: https://booksofdream.wordpress.com

Et sur facebook :https://www.facebook.com/Assocoffeebooks

et https://www.facebook.com/bibliotheque.herge?fref=ts

SOUVIENS-TOI…

Image

Depuis le début de l’année, vous ne pouvez ouvrir une page sur le net, lire le journal, écouter les infos ou voir une expo sans avoir une référence aux commémorations de la 1ère Guerre Mondiale. Non, vous n’y échapperez pas… Mais quelque soit les thèmes abordés, rares sont les témoignages, rares sont les souvenirs liés à ceux qui ont fait la guerre en France, sans être français… Congolais, algériens ou chinois… et tant d’autres!  « Souviens-toi de moi » de Martine Laffon (à lire à partir de 12ans mais intéressant même pour les adultes!) nous relate la vie de chinois, au quotidien, confrontés directement à l’horreur de la guerre.

Les amants de Londres

Tome 1- L’affront
De Lorraine Heath
L’histoire d’amour entre Claire et Morgan se déroule dans l’Angleterre victorienne. Cet idylle sort de l’ordinaire car la jeune femme et le comte se connaissent et sont lies à vie: ils sont déjà mariés.
Cependant un drame survint lors de leur nuit de noces et fou de rage Morgan exile Claire à la campagne. Trois ans après ,la jeune fille frêle et fragile a disparu laissant place à une femme sublime et déterminée à séduire le comte par tous les moyens…💋

L’attrait majeur de ce roman passionne est son histoire d’amour originale et surprenante . Lorraine Heath dépeint avec humour et subtilité la société londonienne de cette époque. Les personnages sont attachants, rebelles et ne manquent pas de répondant… Cette histoire vous transporte dans une autre époque en vous laissant une marque brûlante sur le cœur: l’amour dépasse le temps et les différences