L’autre côté de l’espoir 2017 Réalisé par Aki Kaurismäki 1h38 avec Sherwan Haji, Sakari Kuosmanen, Simon Al-Bazoon

L’essentiel, c’est la solidarité. Comme au temps de L’Homme sans passé(2002), de l’Armée du salut et de la soupe populaire. Comme dans Le Havre (2011), où un gamin arrivé clandestinement du Gabon était recueilli par un cireur de chaussures. Si Kaurismäki nous parle à nouveau en 2017 du destin d’un migrant, c’est pour faire entendre un besoin de fraternité devenu encore plus frappant. La réalité s’est durcie.

En même temps qu’il épingle la gestion bureaucratique d’une crise humanitaire, le Finlandais reste dans la générosité. Il retrouve son sens du comique burlesque pour raconter des vies mondialisées, qui font se croiser Afrique et Japon sur la Baltique ! L’Autre Côté de l’espoir est le film de tous les partages. Entre la sombre réalité et la légèreté qui permet d’y survivre. Entre un ­Syrien et un Finlandais qui, avec leurs cheveux gominés, ont belle allure. Leur héroïsme, c’est l’humanisme.

Publicités

Down by Law 1985 Réalisé par Jim Jarmusch 1h47 avec Tom Waits, John Lurie, Roberto Benigni

Vu près de trente cinq ans après sa sortie, Down by law n’a rien perdu de son charme. Cette longue ballade reste attachante, une ballade langoureuse plutôt que lente, où Jarmusch joue avec une certaine vacuité. C’est aussi un film hors normes, où les personnages sont décalés, personne n’est vraiment à sa place, tout le monde se cherche un peu, est entre deux portes. Le trio d’acteurs colle merveilleusement à cette histoire, se complétant parfaitement. S’il y a eu depuis beaucoup de films s’inscrivant dans cette veine, Down by law reste l’un des plus aboutis et assurément l’un des plus attachants.

Une femme fantastique – Una Mujer Fantástica Chili, 2017 De Sebastián Lelio Durée : 1h44 Sortie : 12/07/2017

 

Marina et Orlando, de vingt ans son aîné, s’aiment loin des regards et se projettent vers l’avenir. Lorsqu’il meurt soudainement, Marina subit l’hostilité des proches d’Orlando : une « sainte famille » qui rejette tout ce qu’elle représente. Marina va se battre, avec la même énergie que celle dépensée depuis toujours pour devenir la femme qu’elle est : une femme forte, courageuse, digne … une femme fantastique !