LE MAGHREB Photographies de Anissa BERKANI

https://quefaire.paris.fr/rechercher?q=anissa+berkani
À travers ces photos vous allez découvrir des dunes, les pas réguliers de la caravane des chameaux, une chaleur déchirante et l’absence d’eau qui provoque des mirages.

Nous voyons une oasis assez rarement

À travers ces photos vous allez découvrir des dunes, les pas réguliers de la caravane des chameaux, une chaleur déchirante et  l’abscence d’eau qui provoque des mirages.

Mosquée désert

Nous voyons une oasis assez rarement.

Mais le désert ce n’est pas seulement des oasis, c’est aussi les colonies de berbères et les maisons troglodytes, aux alentours de Matmata, dans le sud tunisien où j’ai pris ces photos.

J’y ai aussi découvert le Sahara des lacs salés.

Mais le désert ce n’est pas seulement des oasis, c’est aussi les colonies de berbères et les maisons troglodytes, aux alentours de Matmata, dans le sud tunisien où j’ai pris ces photos.

J’y ai aussi découvert le Sahara des lacs salés.

Publicités

Gothika 2003 américain Réalisé par Mathieu Kassovitz 1h40 avec Halle Berry, Robert Downey Jr., Charles S Dutton

 

Curieusement, c’est le film qu’il a voulu le moins provocateur qui provoque le plus de remous depuis quelques semaines. Il faut dire que pour son septième film, L’Ordre et la morale, Kassovitz n’a pas choisi un sujet facile : la prise d’otage de gendarmes sur l’île d’Ouvéa en 1988 et l’assaut militaire français qui a fait 19 morts en pleine élection présidentielle. La décision de ne plus diffuser le film en Nouvelle-Calédonie déchire depuis le pays, déchiré entre le désir de regarder en face les événements et de censurer un film jugé polémique et caricatural.

Ce thriller fantastique qui met en scène Halle Berry en psychiatre accusée du meurtre de son mari et enfermée dans un asile où elle travaillait est au mieux efficace, au pire insignifiant. Mais à l’époque, le réalisateur est à bout : « Je n’avançais plus sur mon projet et je commençais à déprimer. Je n’avais plus une thune. D’un seul coup, on m’offrait un bon producteur, une actrice qui venait d’avoir un Oscar, un scénario plutôt malin et sept mois de tournage. Et oui, ça m’excitait ! »