Telle que tu es !

Dessin: HIRAMA Kaname              Scénario: HIRAMA Kaname  

Éditeur VF : Kana                             Éditeur VO: Hakusensha

Type: Shojo                                       Genre: Comédie, Romance, School Life

Prépublication: Hana To Yume    Illustration: n&b

Année (VF): 2016                              Année(VO) : 2011

 

Tsumugi  Motohashi est une adolescente douce et attentionnée. Ce qui la différencie des autres filles, ce sont ses quelques kilos en plus qu’elle porte sans complexe. Elle a subi autrefois quelques brimades… mais au lieu de se laisser abattre, elle a décidé un jour de continuer à s’aimer elle-même quoi qu’en disent les autres.

C’est attiré par cet optimisme que Yukiya  Tagami, un beau garçon, lui demande de devenir sa petite amie. Tsumugi hésite, assez incrédule qu’un garçon s’intéresse sincèrement à elle. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que ce beau gosse est en réalité connu sous le surnom de « gâchis de beau garçon » car il n’est intéressé que par les filles aux formes généreuses.

Et cette attirance de Yukiya risque de générer de la jalousie chez les autres filles de l’école…

Un manga où l’héroïne ne correspond pas aux codes mais est une jeune fille tout en rondeur… intéressant.  Ca change des shojos habituels, surtout quand le prince de la belle est un fétichiste des rondes. Du coup j’ai acheté les deux premiers tomes et franchement je ne suis pas déçue.

Un manga simple qui veut juste nous faire comprendre que pour être heureux, il faut dans un premier temps pouvoir s’accepter soi-même avant de donner de l’importance aux regards des gens. J’ai hâte de savoir comment va se dérouler la vie de ce couple atypique.

Publicités

Une femme iranienne réalisée en 2011 par Negar Azarbayjani

Synopsis : Bien que Rana soit une femme traditionnelle, elle est forcée de conduire un taxi à l’insu de sa famille pour rembourser la dette qui empêche son mari de sortir de prison. Par chance, elle rencontre la riche et rebelle Adineh, désespérément en attente d’un passeport pour quitter le pays et ainsi échapper à un mariage forcé. Les deux femmes vont s’aider mutuellement, mais Rana ignore qu’Adineh cache un lourd secret…

Un film sublime qui ne vous laissera pas indifférent !

Mots rumeurs, mots cutter – Charlotte Bousquet / Stéphanie Rubini

Les auteures abordent avec finesse le probème du harcèlement scolaire. Très subtilement, elles en décortiquent tous les mécanismes et démontrent comment une situation tristement banale peut vite tourner au drame… Édifiant. Et malheureusement très réaliste. Tout fonctionne dans cet album et rien n’est laissé au hasard. Le dessin, lui, est une merveille. Rondeur, douceur, tendresse… Loin d’édulcorer le propos, bien au contraire…mots cutteur 2

Mots rumeurs, mots cutter va très vite se retrouver entre les mains de mes collégiens. Et très vite, il passera de mains en mains. Certains en parleront, d’autres garderont pour eux les sentiments qu’il aura fait naître en eux. Certains y trouveront peut-être du réconfort… Je l’espère en tous cas, même s’il ne guérira pas toutes les blessures…

 

 mots rumeurs, mots cutter

Un album coup de cœur !

Sang pour sang, I hunt killers T.3 de Barry Lyga

sang pour sangNous avions quitté Jazz, Connie et Howie en mauvaise posture et bien… pas de temps mort… nous les retrouvons.

Ce troisième tome commence exactement là où Game s’était arrêté. Jazz est enfermé avec deux cadavres dans un garde-meubles. Il a reçu une balle dans la cuisse et se vide de son sang. Aucune possibilité pour lui d’être sauvé.

Connie, quant à elle, elle se retrouve attachée sur une chaise entre les mains de Billy le sérial killer. Là, aussi, peu d’espoir d’en réchapper.

Si les deux premiers tomes sont sombres, celui-ci gagne encore un degré dans le glauque. Pourtant, il est tout simplement impossible de lâcher

! Originale, haletante, sombre, cette série est à lire !

Une trilogie à découvrir pour le frisson qu’elle procure et les personnages qui sont vraiment très attachants et qui vont toujours de l’avant !

 

◊ Dans la même série : I Hunt killers (1) ; Game (2).

Sans attendre de Jennifer Echols

Résumé :sans attendre

Quand Leah est aux commandes d’un avion, elle oublie tout: le lycée, les problèmes avec sa mère et leur manque d’argent, les histoires avec les garçons… Grâce à son job à l’aérodrome, elle a décroché sa licence de pilote d’entreprise et envisage l’été à venir sereinement.
Mais c’était sans compter l’arrivée d’Alec et Grayson, les fils jumeaux du propriétaire. Lorsque Grayson découvre le secret le plus terrible de Leah et se met à lui faire du chantage pour obtenir d’elle ce qu’il veut, la jeune fille doit faire face à un terrible dilemme: lui obéir et sortir avec Alec alors qu’elle a toujours été plus attirée par Grayson, ou voir son secret révélé et renoncer à son rêve de devenir pilote de ligne… Un été sous tension sur le tarmac !

 

Leah est une jeune fille de dix-huit ans qui vit dans un mobil-home, avec sa mère. Elle n’a pas la vie facile, élevée par une mère-ado irresponsable et qui la délaisse.. Depuis ses quinze ans, elle travaille dur à l’aérodrome. C’est d’ailleurs ce qui lui donne l’envie de voler et de devenir pilote.

On parle d’un trio amoureux, de secrets et de mensonges.

Pour conclure, Sans attendre est un roman agréable et divertissant mais aussi profond, car il dénonce des problèmes de société.

Une histoire surprenante, dans laquelle il ne faut pas se fier aux premières apparences.

Bonne lecture !

Boys Out ! de Rawia Arroum

boy out !

Résumé :  Depuis l’Éradication, le monde est gouverné par les femmes et pour les femmes uniquement.
Les hommes n’ont plus le droit de cité. Tous sont bannis, ou bien traqués et placés en détention pour assurer leur seule fonction : la reproduction.
Ensuite, systématiquement, ils sont éliminés. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lyra s’entraîne dur pour être capable d’affronter et de maîtriser les mâles qui rôdent encore. Jusqu’au jour où elle doit rencontrer un homme pour procréer à son tour…

Un roman hautement mené, qui a vraiment sa place. Un sujet peu commun, mais qui pourtant est dans l’esprit de tous.

À travers ses mots, l’auteure nous passe un message important qui est qu’une femme ne peut se passer d’un homme, et inversement.

Son histoire est très bien ficelée, addictive, prenante.

Sa plume est très agréable et surtout incisive. Les personnages très attachants nous permettent

de nous immerger directement dans le vif du sujet.

Un roman que je ne peux que vous conseiller, vraiment !