« Tan de Repente » Réalisé par Diego Lerman

Un film Argentin de 2003. 

Mao et Lénine, deux punkettes lesbiennes, font une proposition indécente à Marcia, vendeuse de lingerie seule au monde. Courroucée puis séduite par leur franc-parler, Marcia se prend à leur jeu et les suit jusqu’à la mer.

Tan de repente malmène un scénario piquant par de brusques déraillements. Le road-movie bat de l’aile passée les premiers kilomètres, la promesse de coucherie s’érige en vague histoire d’amour. Diego Lerman ne s’impose aucune contrainte. Deux-trois raccourcis bien tournés et les auto-stoppeuses emménagent chez la tante de l’une d’entre elles.

Délicieux, des actrices et acteur sublimes ! Un vrai régal sur un coulis de bonnes musiques !

 

Blue de Kiriko Nananan


Kayako est en dernière année de lycée, en proie aux doutes comme toute adolescentes, elle se sent très attirée par sa camarade de classe Endo Masami, une élève qui traîne un lourd passé derrière elle. Sa fascination pour cette jeune fille la pousse un beau jour à enfin lui adresser la parole, c’est alors le début d’une douloureuse relation sentimentale…

Loin des mangas habituels dans le style et dans la narration, Blue est une œuvre pleine de poésie qui concentre toute l’attention sur les deux héroïnes avec un dessin épuré et très linéaire, tout en noir, gris et blanc (parfois au détriment de la compréhension, tant les visages des deux personnages se ressemblent).blue

Avec beaucoup de simplicité et de naturel, Kiriko Nananan nous fait entrer dans l’intimité de jeunes filles japonaises remplies de questions et de doutes. Publiée en 1996, cette histoire a fait l’objet d’une adaptation au cinéma par Hiroshi Ando en 2001.

« Délivrances » de Toni Morrison : la puissance littéraire d’une grande dame de 84 ans

« Délivrances » le dernier roman de Toni Morrison est le portrait de Lulla Ann Bridewell, fille de « mulâtres au teint blond », mal aimée par sa mère parce que trop noire. Un roman court et intense, où il est question d’enfances massacrées et de l’amour comme possibilité de renaissance. Un livre magnifique d’une grande dame de la littérature américaine.

«Délivrances», le onzième roman de la Prix Nobel de littérature, continue à scruter la ségrégation raciale et le racisme. Lula Ann devenue Bride est la victime de son apparence, de son corps, de sa peau… Entre fantastique et fable sociale, l’auteure de «Beloved» s’impose, magistralement, et en toute liberté.

Délivrances est un nouveau petit chef d’œuvre de l’auteure de Beloved et Home.

Un régal !!!

Noire de Tania de Montaigne

 

 

noireQui ne connait pas Rosa Parks ? Et pourtant, qui connaît Claudette Colvin ? C’est là tout le paradoxe que soulève et démontre Tania de Montaigne dans son ouvrage,véritable hommage à cette femme toujours en vie aujourd’hui.
On découvre Claudette Colvin, cette héroïne méconnue, mais l’auteur met également des noms sur ces noirs qui, à l’image de Rosa Parks, ont osé refuser de s’effacer devant des blancs. Un ouvrage qui enseigne beaucoup sur ce combat et sur la ségrégation et son impact sur le quotidien des noirs dans les années 50.
En plaçant le lecteur dans la peau d’un noir dans les années 50, Tania de Montaigne souhaite nous faire ressentir l’injustice, les difficultés de chaque moment du quotidien. Car on a beau avoir entendu parler de la ségrégation raciale, de ces séparations permanentes entre noirs et blancs, avons-nous réellement pris conscience de l’impact que cela avait sur le quotidien ?  Sur les petites choses de chaque jour pour lesquelles des obstacles viennent tout compliquer ?

A « Single Man ou Un homme au singulier » réalisé par Tom Ford

Adapté du roman éponyme du Britannique , Christopher Isherwood.

Los Angeles, 1962.

Depuis qu’il a perdu son compagnon Jim dans un accident, George Falconer, professeur d’université Britannique, se sent incapable d’envisager l’avenir. Solitaire malgré le soutien de son amie la belle Charley, elle-même confrontée à ses propres interrogations sur son futur, George ne peut imaginer qu’une série d’évènements vont l’amener à décider qu’il y a peut-être une vie après Jim.

A Single Man est un film délicat, intelligent.

Je le conseille vivement surtout pour ceux qui sont sensibles à la photographie.

 

« Le Secret de Brokeback Mountain » Réalisé par Ang Lee

Eté 1963, Wyoming.
Deux jeunes cow-boys, Jack et Ennis, sont engagés pour garder ensemble un troupeau de moutons à Brokeback Mountain.
Isolés au milieu d’une nature sauvage, leur complicité se transforme lentement en une attirance aussi irrésistible qu’inattendue.
A la fin de la saison de transhumance, les deux hommes doivent se séparer.
Ennis se marie avec sa fiancée, Alma, tandis que Jack épouse Lureen.
Quand ils se revoient quatre ans plus tard, un seul regard suffit pour raviver l’amour né à Brokeback Mountain.

Bouleversant, tendre et plein de délicatesse.

Très belle histoire d’amour !!!

Rouge Tagada de Charlotte Bousquet

Quatrième de couverture: rouge tagado 2

Elle était dans ma classe. Quatrième D. D comme déconné, délire, débile, dévergondé, début, douleur, douceur aussi. Il y avait tout ça, chez nous.

Des pimbêches qui riaient trop fort, des timides, des bébés sages, des filles toutes fières de se comporter en femmes et des garçons qui ne savaient plus comment fonctionnaient leurs mains ni leurs pieds. Il y avait aussi les Jade et les Benjamin, les bons copains toujours là en cas de coup de blues à la récré, toujours prêts à refaire le monde et jouer aux cancres au lieu d’aller en perm.
Mais il n’y avait qu’une Layla.

Alex est une ado épanouie qui rentre en quatrième. Une nouvelle arrive, Layla,. Elle fascine tout de suite Alex. Toutes deux deviennent meilleures amies mais, pour Alex, c’est plus que cela. Layla est devenue le centre de sa vie, sa passion jusqu’au jour où Layla part en vacances sans elle et revient, changée…

  Coup de coeur pour cette oeuvre intelligente et bien dessinée sur des amours singulières.