Gansta de KOSHKE

Gangsta-anime

Titre VO: ギャングスタ

Dessin et Scénario : KOHSKE

Editeur VO: Shinchôsha

Editeur VF : Glénat

Type: Seinen

Genre: Action, Suspense

Prépublication: Gekkan Comic @ Bunch

Illustration: noir & blanc

Année: 2010

Voici Ergastulum,  un nid de crapules où s’affairent mafieux, criminels en tout genre, policiers corrompus et prostituées.

Nicolas Brown, mercenaire sourd, et Warwick Arcangelo, gigolo, y œuvrent comme hommes à tout faire, acceptant des petits boulots pour le compte de divers clients du moment que ceux-ci y mettent le prix. Lorsque leur route croise celle d’Alex, une belle prostituée à la solde d’un jeune mafioso en devenir, leurs habitudes s’effritent peu à peu et de douloureux souvenirs refont surface… en rapport avec la nature de Nicolas.

Car en ce monde, existe une race de surhommes appelés “crépusculaires” et Nic est l’un d’entre eux ! Bien que surhommes, ils sont persécutés et  considérés comme de la marchandise servant aussi bien de chair à canon que de poupée servant à faire passer le temps pour peu que vous ayez les moyens.

Bienvenue dans un univers sombre et sans scrupule où l’argent sale règne et où la police est aux ordres de la mafia. Bien qu’il s’agisse d’un univers sordide où l’on suit  la vie de mercenaire de deux acolytes trentenaires, on s’attache à ses deux personnages au passé sanglant. On aime cette amitié qui semble saine en apparence mais dont on perçoit le côté obscure, résultat du passé.

Ce passé que l’on découvre comme les pièces d’un puzzle et fur et à mesure des tomes.

Je suis pas particulièrement fan d’hémoglobine mais cette série est une pure tuerie !! J’attends impatiemment la suite !

Et pour ceux qui préfère l’animé, rendez-vous sur http://www.crunchyroll.com/gangsta/episode-1-naughty-boys-682683

Atelier Manga !

Le 23 avril 2014 a eu lieu un atelier Manga à la bibliothèque Benjamin Rabier où ont participé une quinzaine de jeunes.  Et bien entendu avec la complicité des bibliothécaires.

A travers ces photos vous pourrez vous imprégner de cette ambiance….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les œuvres :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jusqu’à ce que la mort nous sépare

jusq'a ce que la mort nous separe

Titre VO: 死がふたりを分かつまで [Shi ga Futari wo Wakatsu Made]

Titre alternatif: Until Death Do Us Part

Au dessin : DOUBLE-S

Au scénario : TAKASHIGE Hiroshi

Editeur VF : Ki-oon

Nbre de volumes en français : 17 (en cours)

Nbre de volumes en vo: 18 (en cours)

PRIX PUBLIC : 7.65€

Pays d’origine: Japon

Type: Seinen

Genre: Action, Fantastique

Editeur VO: Square Enix

Prépublication: Young Gangan

Paru en VO en: 2005

 

La jeune Haruka Tôyama, 13 ans possède le pouvoir de prédire l’avenir avec une précision de 90%. Ce don fait d’elle une proie pour les organisations mafieuses et les grands groupes industriels de tout le pays, qui veulent l’exploiter pour leur propre compte et tous les moyens sont bons pour y parvenir.

Alors qu’elle essaie d’échapper à ses ravisseurs, elle croise la route d’un aveugle, Mamoru. Mais elle ne l’a pas choisi au hasard. Malgré sa cécité, Mamoru est un mercenaire à la solde d’une organisation privée, Elements Network, financée par des victimes de crimes. C’est une organisation qui aurait bien besoin des pouvoirs de la jeune fille dans sa lutte contre le crime et les menaces terroristes.

Mamoru est un  samouraï des temps modernes et cet homme, elle le sait, est le seul à pouvoir lui sauver la vie, jusqu’à ce que la mort les sépare

Pour les fans de sabres et d’action vous allez être servie. Ce manga est une pure pépite. En fait je n’aurais rien d’autre à ajouter à part

LISEZ CE MANGA !!

Mamoru campe un antihéros aveugle et solitaire, qui peut se montrer cruel et pour qui le combat au sabre est toute sa vie. Sous son apparence froide et sans pitié se cache un homme au grand cœur, comme on le constate lorsqu’il décide de mettre la jeune fille sous sa protection quand rien ne l’y oblige. On se pose cependant des questions : Comment est-il devenu aveugle et pourquoi travaille t-il pour l’organisation ? On en apprendra plus sur lui au fil des tomes.

La petite Haruka est elle victime d’un don qui dans son cas serait plus une malédiction. Malgré cela elle fait preuve d’une incroyable ténacité qui force l’admiration. La relation entre les deux protagonistes prédit une série haute en couleur où de nombreux secrets seront dévoilés.

Luck Stealer

luck-stealer-tome-1-cover

Titre V.O: Luck Stealer ラックスティーラー

Au dessin et scénario : KAZU Hajime

Editeur VF : Kaze Manga

Collection: Kaze – Shônen UP!

Nbre de volumes: 7 (en cours)

Nbre de volumes vo: 10 (Terminé)

PRIX PUBLIC: 6.99 €

Pays d’origine: Japon

Type: Shônen

Editeur V.O: Shûeisha

Prépublication: Jump Sq

Prépublication 2: Shônen Jump

Paru en V.O en: 2008

Yûsei Kurusu est un jeune homme aux cheveux décolorés qui a tout du voyou de quartier, mais il cache un secret. Il possède le pouvoir de prendre la chance des autres juste en les touchant. Mais un homme privé de toute sa chance est condamné à mourir. Cela lui a valu de nombreux ennuis dans son enfance, notamment la perte de ses parents. Pour sauver la vie de sa fille, Karin, incapable de produire sa propre chance, il s’attaque à des criminels qu’il prive de leur chance ce qui a pour effet de provoquer un accident mortel dans les minutes qui suivent, faisant passer le meurtre pour un accident.

Mais personne ne peut agir ainsi sans attirer l’attention, et désormais, il travaille au sein d’une organisation de tueurs à gages professionnel dont la couverture est le bar Le Flamingo.

Dans le milieu criminel, tout le monde a entendu parler de l’assassin surnommé Luck Stealer (le voleur de chance en français).

Malgré son métier et ce don assez particulier, Yûsei devient un personnage attachant du fait qu’il est devenu assassin par nécessité, dans l’unique but de sauver la vie de sa fille. Sous son apparence froide se cache un papa gâteau complètement gaga de sa fille qui est prêt à tout pour elle.

L’idée de départ en fait un manga intéressant qui vous donne envie de connaître le fin mot de cette histoire. Même si pour certain d’entre nous le premier tome n’est pas assez convaincant, vous serez surpris par la suite.

Attention quand même, ce manga reste pour un public avertie alors âme sensible s’abstenir.

Boys Over Flowers

F4

Avoir içi :  Boys over Flowers

BOYS OVER FLOWERS

* Lee Min Ho dans le rôle de Goo Joon Pyo
* Kim Hyun Joong dans le rôle de Yoon Ji Hoo
* Kim Bum dans le rôle de So Yi Jung
* Kim Joon dans le rôle de Song Woo Bin

Résumé : Jan Di est une fille comme les autres issue de classe moyenne . Sa famille possède un magasin de nettoyage à sec situé à proximité de la très célèbre école « Shin-Hwa », réservée à l’élite de la société.
Cette luxueuse école abrite un groupe de 4 garçons, surnommés le F4 (le Flowers 4). Ils sont beaux, très riches et ils font régner la terreur sur toute l’école. En effet, quiconque insupporte le chef du F4, un certain Goo Joon Pyo, se retrouve avec un carton rouge et devient alors la cible de tous les élèves de l’école.
Alors que Jan Di se rend à ce lycée pour livrer les vêtements de l’un des élèves, elle sauve de justesse du suicide, un élève qui avait été pris pour cible par le F4. Son acte héroïque va faire la une des journaux du pays et elle va devenir « l’héroïne » de la classe moyenne (les délaissés :O). Pour faire taire la presse et le peuple, qui critiquent constamment les privilèges accordés aux élèves de cette école, La directrice de l’établissement offre la possibilité à Jan Di d’étudier gratuitement dans cette prestigieuse école … ET C’EST LA QUE TOUT COMMENCE !!! ;p

Mon avis : C’est une série à ne pas rater (surtout pour ceux qui kiffe ça  ^^ …) J’ai envie d’en dire plus mais j’ai peur de spoiler ( en gros vous raconter des parties du drama) Donc regardez le ! Le seul reproche que je peux faire pour ce drama c’est qu’il est trop lent donc que ça se répète un peu mais bon ça ne change rien. On voit vraiment que le réalisateur à tout donné pour que ça fasse réel (moyen utilisé : Voiture de luxe, Jet privé … héhé on s’y croirait) si je devais donner une note ça serait 7/10 . PS : Il y a aussi la version japonaise qui n’est pas mal du tout !

Sylia Kheloui.