Test de For Honor : Ubisoft frappe fort

Salut à tous, aujourd’hui on se retrouve pour le test de For Honor, un jeu d’action médiéval, sorti le Mardi 14 Février 2017 sur PS4, Xbox One et PC. Le jeu est développé par Ubisoft Montréal et Blue Byte, et édité par Ubisoft.

  • L’histoire de For Honor : Le jeu dispose d’un petit mode solo (6-9 heures pour le terminer) qui fait office de grands tutoriels pour vous apprendre les bases du jeu. Ubisoft a quand même fait l’effort d’intégrer un scénario. Il y a des millénaires un cataclysme à failli détruire toutes les civilisations, la terre est désormais dirigée par 3 grands ordres (Viking, Chevalier, Samouraï) divisés en petits clans. Vous incarnerez un personnage de chaque ordre leurs objectifs étant de rassembler les leurs pour pouvoir dominer le monde.

 

  • Gameplay : Au début du jeu vous aurez à choisir une des 3 factions ce choix ne vous empêche pas de jouer avec un personnage d’une autre faction. Avant chaque partie vous devez choisir un héros, 12 héros sont disponibles (4 par faction) avec chacun leurs caractéristiques bien distinctes Le jeu dispose de 5 modes de jeu : Duel qui est un combat en 1v1 ou 2v2 en 5 manches. Domination (4v4) qui se joue sur des grandes cartes les joueurs doivent capturer des objectifs, tuer des sbires contrôlés par l’ordi et des héros (contrôlés par les joueurs adverses), toutes ces actions rapportent des points la première équipe arrivant à 1000 points a gagné. Les deux derniers modes sont escarmouches et élimination qui reprennent le principe de domination sauf que la seule façon de gagner des points est de tuer des sbires et les héros adverses. Un des plus gros point fort du jeu est le gameplay qui est original, Il est simple à jouer mais difficile à maîtriser ce qui rend le jeu à la fois accessible et complexe. Alors comment se passe un combat ? Le système est basé sur trois axes (gauche, droit, haut), l’axe que vous choisissez lors du combat à l’aide du joystick détermine le positionnement de votre arme. Si l’adversaire attaque à gauche vous devez positionner votre arme à gauche pour vous défendre, pour complexifier la tache d’autres actions rentrent en jeu : vous pouvez briser la garde de votre adversaire, faire des roulades pour esquiver, projeter votre ennemi ou encore utiliser vos différentes aptitudes que vous choisirez avant la partie (Soing, augmentation de différentes caractéristiques…)
  • Les graphismes : Les graphismes constituent un autre point fort du jeu. Les décors et héros sont crédibles et très détaillés, les effets météo sont très bien réalisés, et la mise en scène fait très forte impression. Le jeu devient une des références du marché côté animation, en effet les animations des personnages sont très propres et ultra-fluides.
  • Les plus :

– Le level disgn

– Le gameplay

– les graphisme

– Les héros

  • Les moins :

– L’absence de musique

– Mode muti classique

– Mode solo très court

  • Conclusion : Ces derniers mois Ubisoft prend des risques en sortant de nouvelles licences assez originales (Steep, For Honor) et ça paye. For Honor est un très bon jeu de combat avec un gameplay très travaillé et un univers soigné, c’est un quasi-sans-faute pour les développeurs, en effet on a du mal à trouver des points faibles au jeu. Certes le solo est un peu court mais le jeu est surtout destiné aux multijoueurs compétitifs. En plus d’avoir un gameplay intéressant le jeu est beau et il est une référence côté animation. Certains joueurs peuvent trouver For Honor lassant au bout d’un certain temps mais nevous inquiétez pas Ubisoft à prévu de nombreuses mises à jour gratuites au fil des mois qui devront ajouter des cartes, des modes de jeu, et des héros. Au final si vous aimez les jeux de combat foncez vous ne le regretterez pas.

  • Note : 17,5/20

Vous pouvez retrouver mes vidéos sur ma chaîne YouTube et je fais des lives sur twitch tous les Dimanches à partir de 18h00 :

lien de la chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC-8qfuFTBbQDRXtuDt0ugn

lien pour les lives : twitch.tv/orrok5

Orrok

Test de The Elder Scrolls Online : Tamriel Unlimited

imgres

Salut à tous on se retrouve aujourd’hui pour le test de The Elder Scrolls Online : Tamriel Unlimited, un MMORPG*, sorti le 9 juin 2015 sur PS4, Xbox one, PC, développé par ZeniMax Online Studios, et édité par Bethesda Softworks.

  • L’histoire de The Elder Scrolls Online : L’histoire du jeu se déroule 1 000 ans avant Skyrim (précédent opus). Tamriel n’a pas d’empereur, trois alliances (le Pacte de Cœurébène, le Domaine Aldméri, et l’Alliance Daguefilante)  se disputent le trône et le contrôle de Tamriel (quand une alliance prend le contrôle de la cité impériale le meilleur joueur de l’alliance est nommé empereur). Mais ce n’est pas tout, Molag Bal, prince daedrique a pour objectif d’aspirer tout Tamriel dans Havreglace (dans l’univers de TESO** Havreglace est l’enfer). Vous commencez le jeu prisonnier à Havreglace, car vous avez été tué dans votre vie mais une seconde vie vous est accordée. Votre rôle est de déjouer les plans de Molag Bal, d’aider votre alliance a triompher et peut être un jour devenir empereur.
  • Gameplay : vous incarnez une des 9 races (Bréton, Orques, Rougegardes, Altmers, Bosmers, Khajiits, Argoniens, Dunmers, Nordiques) avec chacune leurs spécialités, puis vous devez choisir une des 4 classes (chevalier dragon, templier, sorcier, lamenoire) celle-ci vous donnera des compétences à ameliorer, et enfin vous devez choisir une des trois alliances (attention les alliances fonctionnent en fonction des races, c’est-à-dire si par exemple vous choisissez l’alliance Pacte de Cœurèbène vous pourrez  incarner un Argoniens, Dunmers, ou un Nordique). Le jeu se prend facilement en main, l’interface est claire, et surtout pour un MMORPG il s’adapte très bien sur console. Les premiers nivaux vous n’avez accès que à la zone de votre alliance, à partir du niveau 10 vous pouvez aller en Cyrodiil pour combattre les autres alliances et conquérir la cité impériale, les batailles peuvent réunir des centaines de joueurs par contre de temps en temps ça bug un peu, mais l’action reste lisible, et les batailles alliance contre alliance sont vraiment impressionnantes et épiques. Au niveau 12 vous pouvez créer une guilde, ou en rejoindre cela vous donne accès à d’autre fonctionnalités. Au fil des niveaux vous pouvez améliorer vos compétences, certaines compétences vous donnent des attaques spéciales (comme par exemple des pluies de flèches, coup plus puissant…) que vous pouvez assigner à une touche précise de votre clavier ou manette, le défaut c’est que vous ne pouvez assigner que 5 compétences à la fois. Et enfin quand vous arrivez au niveau 50 vous êtes vétéran et vous pouvez accéder aux zones vétéran, et accéder au territoire adversaire pour faire d’autres quêtes.
  • Les graphismes : Les graphismes ne sont pas énormes mais ils restent corrects malgré quelques textures qui mettent du temps à charger, côté fluidité c’est raisonnable sauf quand il commence à y avoir beaucoup de joueurs ça ralentit, il y a un autre défaut c’est que l’architecture des villes est monotone. Pour le reste les paysages sont variés (désert, foret de champignons géants, volcan…), belle palette de couleurs, les intérieurs sont bien détaillés.
  • Les plus : 

– Bonne communauté (entraide…)

– Bonne ambiance sonore ( bruitage, vf, musique épique qui correspond bien à la situation…)

– Un univers très riche avec une carte très grande, plein de quête, et d’équipement

  • Les moins :

– L’absente de PvP*** en dehors de Cyrodiil

– On peut n’assigner que 5 compétences à la fois

– certaines textures mettent du temps à charger

  • Conclusion : TESO est un MMORPG qui s’adapte très bien aux consoles et malgré quelques petits défauts, il reste un grands RPG**** en gardant les bases des The Elder Scrolls qui on fait le succès de la série, tout en s’imposant comme un très bon MMO*****. Le mieux dans le jeu reste les batailles alliance contre alliance qui sont incroyables, et la découverte de nouveaux lieux, donjons avec ses amis. Pour finir la durée de vie est énorme, et le jeu  s’adresse aux joueurs qui aiment les RPG, les MMO, et la série The Elder Scrolls ou les joueurs qui aimeraient découvrir ce type de jeu. 
  • Note : 17/20 

* massively multiplayer online role playing game (jeux de rôle massivement en ligne); ** The Elder Scrolls Online; *** player versus player (joueur versus joueur); **** role playing game (jeux de rôle); ***** massively multiplayer online (jeux massivement multijoueur)