Sang pour sang, I hunt killers T.3 de Barry Lyga

sang pour sangNous avions quitté Jazz, Connie et Howie en mauvaise posture et bien… pas de temps mort… nous les retrouvons.

Ce troisième tome commence exactement là où Game s’était arrêté. Jazz est enfermé avec deux cadavres dans un garde-meubles. Il a reçu une balle dans la cuisse et se vide de son sang. Aucune possibilité pour lui d’être sauvé.

Connie, quant à elle, elle se retrouve attachée sur une chaise entre les mains de Billy le sérial killer. Là, aussi, peu d’espoir d’en réchapper.

Si les deux premiers tomes sont sombres, celui-ci gagne encore un degré dans le glauque. Pourtant, il est tout simplement impossible de lâcher

! Originale, haletante, sombre, cette série est à lire !

Une trilogie à découvrir pour le frisson qu’elle procure et les personnages qui sont vraiment très attachants et qui vont toujours de l’avant !

 

◊ Dans la même série : I Hunt killers (1) ; Game (2).

Publicités

Imposteur, tome 1 de Suzanne Winnacker

imposture

« Imposteur » est le premier tome de la saga écrite par Suzanne Winnacker publiée dans la collection R. Nous y découvrons une jeune femme, Tessa qui possède le don de se transformer intégralement en une personne qu’elle a pu toucher. Après avoir été abandonnée, elle est recrutée par une institution secrète qui forme les personnes à maîtriser leur pouvoir pour résoudre des affaires criminelles. Maintenant que Tessa maîtrise son don, elle va donc devoir mettre en pratique tout ce qu’elle a appris dans une affaire de meurtre.

L’écriture de l’auteure est tout simplement addictive, on se plonge dans ce thriller Young Adult avec délectation et Suzanne Winnacker sait ménager ses effets d’angoisse et de suspens. Je n’ai pas réussi à découvrir le coupable avant le dénouement, à force de soupçonner tout le monde j’avais des doutes sur tout et n’importe quoi. En même temps que Tessa j’ai pu observer chaque suspect et pourtant tout paraissait s’entremêler. J’en étais presque à croire que c’était un coup monté pour dire à quel point j’ai tout imaginé.
Quant à la fin, en plus d’être à couper le souffle, elle dévoile un enjeu beaucoup plus important qu’une simple enquête et je suis vraiment impatiente de lire la suite.
Le roman de Suzanne Winnacker a connu un tel succès outre atlantique que les droits ont été achetés par la Warner Bros et une série télévisée est en cours

Dualed d’Elsie Chapman

Dualed

 

Bienvenue dans la ville fortifiée de Kersh, avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son Alter ego, un jumeau génétiquement identique, élevé dans une autre famille. Le compte à rebours se déclenche un beau matin, et chacun a 30 jours pour affronter son jumeau.

Pour West Grayer  c’est l’heure. Elle a quinze ans, et s’entraîne depuis des mois et des mois pour affronter son Alt. Survivre, c’est accéder à une vie normale, terminer ses études, avoir le droit de travailler, de se marier, de mettre au monde des enfants. Mais un grain de sable imprévu vient gripper la machine, et West se met à douter : est-elle vraiment la meilleure version d’elle-même, celle qui mérite un avenir ? Pour rester en vie, elle doit cesser de fuir… son double d’abord, mais aussi ce qu’elle ressent, et qui a le pouvoir de la détruire.

Avis : une fois commencé, impossible de lâcher ce roman. Dualed est un roman de dystopie qui donne envie d’être lu. Se retrouver dans un monde où chaque citoyen doit, avant sa majorité, passer un test abominable : tuer son double, conçu en même temps que soi mais élevé dans une autre famille, dans un autre coin de la ville. Lorsque le compte à rebours d’un mois est activé, vous n’avez plus le choix : c’est vous ou lui et si vous ne venez pas à lui, c’est lui qui viendra à vous. Un premier tome passionnant malgré quelques passages que j’ai trouvés ennuyeux. Attendons le prochain tome.

 

 

« Thunder, quand la menace gronde » David S. Khara

 

Premier tome d’une saga qui s’annonce déjà mémorable!

Ilya, jeune russe milliardaire dont le père vient de mourir dans des circonstances douteuses se retrouve à vivre dans le manoir de sa grand-mère en Angleterre. Il doit intégrer une école de « prestige » pour les jeunes gens exceptionnels mais tout ne se passe pas comme prévu. Il se retrouve dans un univers auquel il n’est pas habitué et avec quelques compagnons d’infortune il se trouve confronté à une menace mystérieuse dont ils ne comprennent pas l’origine.

Le mystère est le maître mot dans ce roman. L’intrigue se dévoile peu à peu et l’on comprend au fur et à mesure ce qu’il se passe jusqu’à la révélation finale. Une fois le roman fini on a qu’une envie, c’est que la suite arrive! Les personnages ont tous des caractéristiques bien à eux et sont donc complémentaires pour former une équipe de choc. Leurs rapports au départ compliqués (ils s’envoient tous constamment des vannes) évoluent progressivement tandis que les 5 jeunes apprennent à se connaitre.

Jetez vous dessus!

(Cliquez sur l’image pour voir si le roman est disponible à la bibliothèque)

Teen Wolf

Teen-Wolf-Season-3.jpg

Créée par Jeff Davis avec Jeff Vlaming et Monica Macer

Année : 2011

Nationalité : Américaine

Chaîne de retransmission : MTV

Genre : Fantastique, Thriller, Epouvante

Saisons  3(en cours)

Acteurs :      Tyler Posey => Scott McCall

Crystal Reed => Allison Argent

Tyler Hoechlin => Derek Hale

Dylan O’Brien => Stiles Stilinski

Holland Roden => Lydia Martin

Scott McCall est un adolescent tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Il n’est pas le plus populaire de son lycée, il n’en est pas la risée non plus… Un soir, son meilleur ami Stiles le convainc de suivre en cachette les recherches de la police pour retrouver un corps dans les bois alentours. Au cours de cette expédition, il se retrouve nez à nez avec une bête étrange et particulièrement féroce. Il réchappe de peu à cette attaque et, chanceux, avec une seule blessure: une vilaine morsure. Le lendemain, Scott se sent bizarre. Sans qu’il le sache encore, sa vie vient de changer. Il est devenu un loup-garou…

C’est l’une de mes séries coup de cœur du moment. Enfin une série sur les loups-garous depuis la série « Le Loup-garou du Campus » des années 90. Cette série a été adapté du long métrage du même de 1985 avec Michael J. Fox (Retour vers le Futur). Fans du « Loup-garou du Campus », je peux vous dire que l’on est bien loin de notre pauvre petit Tommy Dawkins.

Possession de Nora Roberts

51xdktj89hl-bo2-204-203-200-pisitb-sticker-arrow-click-topright-35-76-sx342-sy445-cr-0-0-342-445-sh20-ou08.jpg

C’était toujours le même cauchemar, les mêmes visions terrifiantes qui défilaient devant ses yeux écarquillés de petite fille : hommes encapuchonnés de noir, femmes nues, viols, rituels sanglants. Elle entendait crépiter le brasier, les invocations à Satan, sentait l’odeur âcre du sang… assistait au terrible sacrifice… Alors que, courtisée par le tout-NewYork, Clare Kimball s’apprête à exposer ses sculptures à un public fasciné par son œuvre qui a la force noire d’un exorcisme, elle est réveillée une nuit par cet atroce cauchemar dont les images obsédantes lui posent depuis l’enfance des questions restées sans réponse. Confrontée à la violence de son angoisse, Clare comprend que le moment est venu pour elle de retourner à Emmitsboro, la ville où elle a grandi, pour y affronter ses démons. A peine est-elle de retour que des événements effrayants se produisent: une tombe d’enfant profanée, une adolescente disparue, un homme assassiné dans d’effroyables conditions… Un puzzle meurtrier que Clare va reconstituer, et qui va la conduire au cœur de l’inquiétant labyrinthe de la folie humaine…

Clare est artiste, elle veut revenir à Emmitsboro une ville située en pleine campagne, là où son père a connu une mort atroce.

Des étranges personnages se rassemblent pour invoquer Satan. Bientôt une auto-stoppeuse est enlevée et offerte en sacrifice, elle sera violée et tuée, puis le beau père du shérif sera battu à mort, également au nom du diable.

Une histoire d’amour, du suspense, des meurtres horribles, voici un livre qui tient ses promesses… Qui sont ces étranges personnages qui éprouvent une dévotion pour Satan, pourquoi craignent-ils le retour de Clare ?

Le Passé de Asghar Farhadi

Après quatre années de séparation, Ahmad arrive à Paris depuis Téhéran, à la demande de Marie, son épouse française, pour procéder aux formalités de leur divorce. Lors de son bref séjour, Ahmad découvre la relation conflictuelle que Marie entretien avec sa fille, Lucie.

Les efforts d’Ahmad pour tenter d’améliorer cette relation lèveront le voile sur un secret du passé.

Et quand une vérité éclate, les vitres se cassent. Et les personnages reviennent physiquement sur leurs pas. Le tout dans un emboitement et un déboitement de ces secrets et de ces vérités : une mécanique scénaristique où l’écriture nous apparait puissante et fascinante de réflexion. Chaque détail a son importance : il suffit de se remémorer le pansement du petit Fouad, la pharmacie de Marie (les médicaments soignent des problèmes), la blanchisserie de Samir (encore l’idée de nettoyer les tâches).

Un thriller psychologique et une intrigue aux multiples rebondissements.

Un film excellent !