Drek Carter, tome 1: Cupidon Mortel

cupidon

En résumé, un premier tome qui a su me captiver dès le départ. Les allusions à des séries m’ont ravie ainsi que l’humour. La condition de Drek d’être un fantôme peut être difficile à gérer, mais je trouve qu’il s’en sort plutôt bien, et en compagnie de Tony, tout devient plus simple (ou presque, vu le casse-cou que c’est !).

En bref, un premier roman drôle et attirant qui nous fait découvrir un monde intéressant. De quoi faire une saga à suivre assidûment.

Une suite que je lirai avec grand plaisir, et dont j’attends vraiment la sortie !

Publicités

Midnight, Texas Tome 1 : Simples mortels, passez votre chemin ! de Charlaine Harris

midnight, texas

Midnight est un petit village perdu aux États-Unis, un petit endroit tout ce qu’il y a de plus normal… à part ses habitants qui sont un peu particuliers. Entre Manfred Bernardo qui est un médium extralucide, un vampire, une sorcière et un chat qui parle et pourtant rien dénote ! On se fait vite à cette situation surtout quand on voit que ça ne fait que commencer, que les habitants n’ont absolument pas livrés tous leurs secrets
Découvrez la dernière trilogie de Charlaine Harris, l’auteur de la très célèbre série La Communauté du sud, adaptée à la télévision sous le nom de True Blood.

Humaine de Rebecca Maizel

rebecca-maizel-humaine

 

Lenah Beaudonte est un vieux vampire crée en Angleterre en 1418. C’st une tueuse sans pitié qui sème la mort et la terreur. Entourée de son cercle, c’est l’une des plus puissants vampires de tout le temps, craint et respectée. Pourtant sous se masque de marbre que rien ébranle elle souffre : elle ne ressent rien des émotions humaines et le sang dont elle se nourrit ne peut suffire à attiser sa souffrance. Elle voudrait redevenir humaine et y parviendra grâce au sacrifice de son âme-sœur.

Pendant quelques mois, elle va vivre dans la peau d’une lycéenne de 16 ans au XXIe siècle : aller en cours, faire du shopping, apprendre à conduire, bronzer, tomber amoureuse…mais ce petit moment de bonheur va prendre fin quant quand ses compagnons d’hier se lanceront à sa poursuite.

Avis : la rédemption d’un vampire se trouve dans le fait de redevenir humain comme si le loup devient la brebis. Nous avons lu beaucoup de livres sur les vampires de Dracula en passant par Twilight, mais ici, il n’est pas question d’abandonner son humanité. Rebecca Maizel nous peint ici l’envers du décor, quand après des siècles de pouvoir de bain de sang et de jeunesse éternelle mais que l’on ne ressent rien à par la souffrance, on se retrouve à regretter sa vie d’antan  Redevenir humain, vivre de plaisirs simples comme marcher sous les rayons du soleil, rire de choses futiles, tomber amoureux, être triste, pouvoir pleurer et ne pas voir plus loin que son petit monde.  

C’est pour cela que se bat Lenah rattrapée par son passé et qui redeviendra un vampire certes, mais un vampire ayant une âme.

Et si le seul choix finalement pour un vampire, après des siècles d’existence, c’était de mourir ?

Si ce premier tome vous a plu, je vous conseille de vous procurer le tome 2 « Âmes soeurs ». Bonne lecture;)

Insatiable de Meg Cabot

3036495889_1_3_r3vYZTgS1

Vous en avez assez des vampires ? Elle aussi…

Meena Harper est dialoguiste pour l’un des sitcoms les plus en vue de New York : Insatiable. Elle devrait être heureuse et pourtant, ce n’est pas le cas. Son frère au chômage vit chez elle, sa voisine ne trouve pas normal qu’une « si jolie jeune femme soit célibataire » et pour couronner le tout, sa pire ennemi au travail est aussi la nièce des patrons de la chaîne pour laquelle elle travaille.

Cependant, ce n’est pas le pire. Non, le pire c’est de savoir de quelle façon les gens qui vous entourent vont mourir. C’est d’ailleurs la raison de sa rupture avec son dernier petit ami en date, parce que Meena ne peut pas s’empêcher de prévenir les prochaines victimes de la Faucheuse que cela leur plaisent ou non. Comme si cela ne suffisait pas, voilà que la chaîne décide d’ajouter des vampires à la série pour attirer des téléspectateurs plus jeunes et faire de l’ombre à son principal concurrent, la série Désir. Hors, s’i il y a bien une chose qu’elle déteste, c’est bien les vampires ! Mais ce qu’elle ignore, c’est que ces personnages qu’elle trouve misogynes sont bien réel  et ne sont pas loin !

Ainsi, lorsqu’elle rencontre Lucien Antenescu, elle ne s’attendait à tomber amoureuse de du Prince des Ténèbres venu enquêter sur une série de crimes orchestré par un vampire récalcitrant. Cependant, il se trouve aussi qu‘il est aussi recherché par une unité d’élite engagée par le Vatican : la Garde Palatine chargée d’éradiquer ces êtres. Après tout, les vampires sont connus pour être insatiables lorsque cela concerne le sang frais ! Un nouveau scénario est sur le point de voir le jour.

Avis : un roman remarquable qui nous change des fins à la Twilight où l’héroïne se change aussi en vampire parce qu’elle ne peut vivre sans son amoouur de vampire (notez que j’ai adoré cette série ;). Ici, Meg Cabot nous montre une héroïne qui malgré son attachement pour le prince n’a pas l’intention de devenir une fan d’hémoglobine. L’auteur fait référence à des légendes moyenâgeuses connu comme l’illustre tableau de Saint George terrassant le Dragon.

On connaissait l’auteur pour ses séries comme Missing ou Journal d’une Princesse, voici un nouveau roman tout aussi attachant !!

Courrier de Vampira

Chère madame bibliothèque,

Je t’écris pour t’informer que je suis actuellement à l’hôpital, en raison de lectures que tu m’as conseillé.

En effet, j’ai tellement lu de livres avec des vampires, que, dans un premier temps je me suis retrouvé en anémie.

Mon état s’est empiré au fur et à mesure de mes lectures, au point que je dois subir, aujourd’hui même, une transfusion sanguine.

Je tenais à te mettre au courant, madame bibliothèque, afin que tu puisses conseiller à tes lecteurs, d’accompagner ces lectures d’une alimentation équilibrée, ainsi que de compléments alimentaires riche en calorie.

Reçoit, madame bibliothèque, mes salutations éreintées.

Signé Vampira

Humaine de Rebecca Maizel

Ce livre est très original car l’auteur a choisi un procédé différent par rapport aux romans fantastiques  qui sont très en vogue en ce moment. En effet, il ne s’agit pas d’une transformation pour devenir un vampire mais un rituel pour transformer une vampire de longue date, Lenah Beaudont, en humaine. Elle va être placée dans un lycée privée et va devoir vivre la vie d’une jeune fille de 16 ans. Difficile lorsqu’on a vécu près de 500 ans dans un château anglais à l’époque élisabéthaine de s‘adapter aux progrès technologiques…  Lenah va faire la connaissance de Justin. Elle va en être séparée par le cercle qu’elle a créé en tant que vampire…

Je vous laisse découvrir l’issue de ce roman extrêmement émouvant, qui suscite un amalgame de sentiments comme la tristesse, la joie ou encore l’admiration…

                                                                                            Shirel Hazan

Le Protectorat de l’ombrelle – T.1 : Sans âme de Gail Carriger

le-protectorat-de-l-ombrelle---une-aventure-d-alexia-tarabotti,-tome-1---sans-ame-124574-250-400

Mademoiselle Alexia Tarabotti n’est pas ce que l’on appelle une jeune fille comme les autres dans la haute société londonienne du XIXe siècle. C’est une vieille fille de vingt-six ans qui ne mâche pas ses mots et s’intéresse beaucoup à la science et à la littérature. On vous dira que son caractère bien trempé lui vient de son héritage paternel italien, mais ce n’est pas la seule chose que son défunt père lui a légué : Mlle Tarabotti est ce que l’on appelle une paranaturelle, une sans âme. En effet, dans ce monde où vampires, loups -garous et humains cohabitent, se trouvent les sans âme dont la particularité est d’annihiler les pouvoirs des deux premiers par un simple contact.

C’est ainsi que lors d’une réception, Alexia se fait attaquer par un vampire n’ayant aucune bonne manière, une brute qui ne lui avait même pas été présentée. Alors bien entendu elle se défend mais tue accidentellement ledit vampire à l’aide d’une ombrelle !! Et qui est chargé de l’enquête ? Lord Maccon, comte de Woolsey, agent du Bureau du Registre des non-naturels, et loup-garou Alpha de la meute locale engagée par la reine.

Surviennent pourtant des disparitions inexpliquées de vampires et notre héroïne se retrouve, sans comprendre, la cible de tentatives d’enlèvements.

L’avis de Claudia :

Bienvenue dans la bonne société londonienne du XIXe où il est inconvenable pour une jeune femme célibataire de se rendre seule à une soirée, sans chaperon !! Gail Carriger nous montre que, même à une époque où la femme doit composer avec certaines contraintes sociales, elle peut avec un peu de conviction et beaucoup de détermination réussir dans le monde même quand elle est une vieille fille qui n’a pas la langue dans sa poche et qui n’écoute pas toujours les conseils qu’on lui donne.

N’oublions pas de toujours sortir avec une ombrelle !