Un dernier pas de danse – Anabelle Read

Un-dernier-pas-de-danse

Si vous chercher un polar psychologique qui ne provoque pas de transe ni de sueur froide, un polar où l’hémoglobine ne coule pas à flot. Mais qui au contraire vous balade entre romance et bonne enquête criminelle, alors, Un dernier pas de danse est fait pour vous.

Pour un premier roman c’est un coup de maître! Anabelle Read nous offre ici une histoire rondement menée!
Digne héritière de Nicci French ou Mary Higgins Clark, elle mêle habilement enquête policière et sentiments.
On s’attache vite aux personnages, on tremble avec eux à chaque rebondissement de l’enquête, on frémit en suivant les relations complexes qui se tissent entre eux.

Un très bon moment de lecture.

Publicités

Rituels – Ellison Cooper

 

rituelsUne très bonne surprise pour ce premier roman qui surfe entre séries avec le FBI en action et ses détails qui peuvent rappeler le Silence des Agneaux.
Une énième enquête avec un tueur en série ? Oui et non.
Dans le fond oui car l’enquête reste relativement classique. Elle se focalise principalement sur un tueur en série et ses crimes ; avec un agent au passé douloureux aussi bien côté professionnel, sentimental que familial et pour ne rien arranger dans cette affaire, un conflit d’intérêt avec un sénateur qui se trouve, faire partie des bureaucrates qui valident le budget du FBI. Mais mais… Rituels nous réserve quelques bonnes surprises.

« The Third Murder » de Hirokazu Kore-eda – Date de sortie 11 avril 2018 (2h 05min)

Délaissant le drame familial pour le thriller, le Japonais Kore-Eda nous entraîne dans un fascinant face-à-face entre un meurtrier et son avocat.Ce film noir à la mise en scène très maîtrisée est une réflexion puissante sur la justice et la vérité dans un pays où la peine de mort est toujours en
vigueur.

Un coup de Maître !

« L’Appel du néant » – Maxime Chattam

l’histoire commence avec une femme enfermée dans un trou noir, affamée, assoiffée et promise à une mort certaine et atroce. En parallèle, l’équipe de Ludivine doit résoudre le meurtre d’un homme abandonné sur des rails de chemin de fer, quand surgit Marc TALLEC, détaché par la DGSI. 

Dans ce thriller, au-delà de l’intrigue on a des informations simples et concises sur ce qu’est le salafisme, sur les modes de recrutement dans les prisons, les cités. On en apprend un peu plus sur les méthodes d’investigation et de surveillance des forces de l’ordre dans les milieux du terrorisme et des djihadistes. On a un rappel du maillage complexe des divers services français. On parle de l’adaptabilité de ces différents services à la complexité de ce nouveau fléau, de comment ils doivent composer avec des terroristes prêts à mourir pour leur cause.

Maxime Chattam : « Le thriller est un prétexte pour évoquer des choses graves et disséquer la société »

A lire sans modération !

Professionnels ?Profitez des prix négociés

« Celle qui ne pleurait jamais ». Prix du Polar 2017 De Christophe Vasse

Prix du Polar 2017.
Séverin semble bien avoir raté sa vie : un divorce, une fille qui se passerait volontiers de son père, un boulot de flic sans intérêt et des troubles de la personnalité qui ont achevé de faire le vide autour de lui. Lorsqu’il se rend sur la première scène de crime de sa carrière, son seul désir est de se débarrasser de l’affaire au plus vite. Mais il va très vite comprendre que ce meurtre le concerne bien plus qu’il ne s’y attendait. Une trace génétique est trouvée sur les lieux du crime et l’assassin est tout désigné. Mais pour Séverin, il est hors de question d’accepter l’évidence. Déterminé à retrouver le véritable tueur, il décide de suivre son propre instinct. Jusqu’à la plus effrayante des vérités.

Un très bon roman, une lecture très agréable. Le suspense est permanent.


Prix du Polar 2017.

“Le quatrième singe” – J.D. Barker

le 4 singeL’histoire est très fluide et se déroule dans un laps de temps très réduit: 3 jours en tout et pour tout. Haletant, et prenant on est pris au jeu du page-turner, qui mêle enquête policière classique et scène dures, rappelant comme indiqué sur la couverture, le film Seven .

Un roman prenant et surprenant jusqu’aux dernières lignes, qui nous laisse penser qu’une suite ne serait pas à exclure.