Fleurs en suspens – de Yao Wei

Résumé : fleurs de suspens

Une jeune Chinoise s’installe à Paris et, dans cette ville nouvelle, elle se retrouve confrontée à une culture qui lui est étrangère. Accompagnée de deux amis, l’un Français et l’autre Japonaise, elle va découvrir la ville lumière, la ville des arts et de l’amour, qui deviendra alors le décor paisible d’une réflexion sur les différences, sur la vie et la jeunesse.

Les points forts de la série:

Yao Wei nous propose un roman graphique sensible, métissé et contemplatif, inspiré de sa propre expérience de son arrivée en France.

– La découverte de Paris à travers le regard d’une chinoise.

– Un choc des cultures.

– Un roman graphique sensible.

– Une déclaration d’amour à la culture française.

Cet univers d’une grande sensibilité et tout en finesse, ravira les lectrices et les lecteurs ! fleurs de suspens 1

Publicités

FROM 5 TO 9

From 5 to 9 drama

Titre original: 5-ji kara 9-ji made    Scénario : Aihara Miki

Éditeur VF : Panini Manga             Éditeur VO: Shogakukan

Type: Josei                                       Illustration: n&b                       

Genre: Comédie, Romance, Drame, Mature, Slice of life

Prépublication: Cheese !

Année (VF): 2012                             Année (VO) :2009

Nous avons tous des rêves qui nous tiennent à cœur. Mais combien d’entre nous pourront les réaliser sans embuche ?

Junko est belle et intelligente, elle rêve de vivre à New York comme une héroïne de série télé. Mais pour l’instant, elle est professeur d’anglais dans un institut privé à Tokyo. Elle pourrait être parfaitement heureuse mais elle approche des 27 ans et n’a pas de petit ami. Sa grand-mère lui a préparé un mariage arrangé avec un moine bouddhiste dont elle visite souvent le temple. Hoshikawa est certes bel homme mais étant bonze, il vit de manière très traditionnelle, bien loin de la vie américaine dont Junko rêve. Pour couronner le tout, Hoshikawa a bien l’intention de l’épouser et de la faire vivre au temple avec lui…

Autour d’eux évoluent d’autres personnages comme Mishima, un ami d’université de Junko ; Môri, secrétaire à l’institut sous le charme de Mishima ; Arthur, un bel étranger, et Momoe, fan de yaoi, tous deux professeurs d’anglais à l’institut ; Nene la petite sœur de Junko, ainsi que Yuki et Hachiya, deux des élèves du jeune professeur.

From 5 to 9

Oyé oyé ! Et voici un shojo un peu plus mature qui devrait vous faire penser à l’univers de Sophie Kinsella et de Sex And The City. Si vous ne connaissiez pas …vous pouvez me remercier.

Je sais que nous pauvres français, nous devons ronger notre frein en attendant la suite des aventures de Junko et de ses déboires amoureux avec ce cher bonze. Mais en attendant, je vous conseillerai d’aller jeter un coup d’œil au drama (d’où cette super image). Je ne vais pas vous mentir, j’ai commis le sacrilège de le regarder en entier (si, si, en même temps 10 épisodes de 46 min c’est court). Du coup, je me languis de savoir la suite du manga !!

Telle que tu es !

Dessin: HIRAMA Kaname              Scénario: HIRAMA Kaname  

Éditeur VF : Kana                             Éditeur VO: Hakusensha

Type: Shojo                                       Genre: Comédie, Romance, School Life

Prépublication: Hana To Yume    Illustration: n&b

Année (VF): 2016                              Année(VO) : 2011

 

Tsumugi  Motohashi est une adolescente douce et attentionnée. Ce qui la différencie des autres filles, ce sont ses quelques kilos en plus qu’elle porte sans complexe. Elle a subi autrefois quelques brimades… mais au lieu de se laisser abattre, elle a décidé un jour de continuer à s’aimer elle-même quoi qu’en disent les autres.

C’est attiré par cet optimisme que Yukiya  Tagami, un beau garçon, lui demande de devenir sa petite amie. Tsumugi hésite, assez incrédule qu’un garçon s’intéresse sincèrement à elle. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que ce beau gosse est en réalité connu sous le surnom de « gâchis de beau garçon » car il n’est intéressé que par les filles aux formes généreuses.

Et cette attirance de Yukiya risque de générer de la jalousie chez les autres filles de l’école…

Un manga où l’héroïne ne correspond pas aux codes mais est une jeune fille tout en rondeur… intéressant.  Ca change des shojos habituels, surtout quand le prince de la belle est un fétichiste des rondes. Du coup j’ai acheté les deux premiers tomes et franchement je ne suis pas déçue.

Un manga simple qui veut juste nous faire comprendre que pour être heureux, il faut dans un premier temps pouvoir s’accepter soi-même avant de donner de l’importance aux regards des gens. J’ai hâte de savoir comment va se dérouler la vie de ce couple atypique.

« Confidences à Allah » par Marie Avril et Eddy Simon, d’après Saphia Azzeddine

Magnifique BD qui met en scène la soif d’exister d’une femme dont la beauté trouble de nombreux hommes, le choix de la prostitution afin d’éviter la misère s’est vite transformé en besoin d’enrichissement, et la soif d’exister transformé en soif d’argent jusqu’à la chute. Les dessins magnifiquement colorés reproduisent à merveille les paysages marocains, les jeux de lumière dans le souk ou encore les émotions sur les visages des personnages. Certaines scènes m’ont étonné dans une BD grand public mais il faut de toute façon montrer la réalité des choses quitte à choquer.confidences à allah 1

A côté de la vie de notre héroïne, c’est l’idée d’un Dieu tolérant qui est développé et non pas l’idée d’une punition divine des brebis galeuses.

Très belle découverte.confidences à allah

Bulles & Blues de Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini

Bulles & blues est la troisième bande-dessinée de Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini dans la collection Graphiques de chez Gulf Stream. L’auteur et la dessinatrice s’attachent dans chacune de leur BD à évoquer des sujets liés à l’adolescence en s’invitant dans la vie d’une classe et en explorant, pour chacun des tomes, un personnage de cette classe. bulles et blues

Après Rouge Tagada dans lequel elles évoquaient l’homosexualité, et Mots Rumeurs, Mots cutter, qui traitait du harcèlement scolaire, Bulles & blues s’intéresse à un sujet moins tabou mais tout aussi difficile à vivre et qui ne manquera cependant pas de toucher le lecteur : la fin d’une amitié forte. A ceci près que Soan est aussi le demi-frère de Chloé…

Un texte sensible et réaliste, couplé à des dessins magnifiques et justes.

Blue de Kiriko Nananan


Kayako est en dernière année de lycée, en proie aux doutes comme toute adolescentes, elle se sent très attirée par sa camarade de classe Endo Masami, une élève qui traîne un lourd passé derrière elle. Sa fascination pour cette jeune fille la pousse un beau jour à enfin lui adresser la parole, c’est alors le début d’une douloureuse relation sentimentale…

Loin des mangas habituels dans le style et dans la narration, Blue est une œuvre pleine de poésie qui concentre toute l’attention sur les deux héroïnes avec un dessin épuré et très linéaire, tout en noir, gris et blanc (parfois au détriment de la compréhension, tant les visages des deux personnages se ressemblent).blue

Avec beaucoup de simplicité et de naturel, Kiriko Nananan nous fait entrer dans l’intimité de jeunes filles japonaises remplies de questions et de doutes. Publiée en 1996, cette histoire a fait l’objet d’une adaptation au cinéma par Hiroshi Ando en 2001.

Gansta de KOSHKE

Gangsta-anime

Titre VO: ギャングスタ

Dessin et Scénario : KOHSKE

Editeur VO: Shinchôsha

Editeur VF : Glénat

Type: Seinen

Genre: Action, Suspense

Prépublication: Gekkan Comic @ Bunch

Illustration: noir & blanc

Année: 2010

Voici Ergastulum,  un nid de crapules où s’affairent mafieux, criminels en tout genre, policiers corrompus et prostituées.

Nicolas Brown, mercenaire sourd, et Warwick Arcangelo, gigolo, y œuvrent comme hommes à tout faire, acceptant des petits boulots pour le compte de divers clients du moment que ceux-ci y mettent le prix. Lorsque leur route croise celle d’Alex, une belle prostituée à la solde d’un jeune mafioso en devenir, leurs habitudes s’effritent peu à peu et de douloureux souvenirs refont surface… en rapport avec la nature de Nicolas.

Car en ce monde, existe une race de surhommes appelés “crépusculaires” et Nic est l’un d’entre eux ! Bien que surhommes, ils sont persécutés et  considérés comme de la marchandise servant aussi bien de chair à canon que de poupée servant à faire passer le temps pour peu que vous ayez les moyens.

Bienvenue dans un univers sombre et sans scrupule où l’argent sale règne et où la police est aux ordres de la mafia. Bien qu’il s’agisse d’un univers sordide où l’on suit  la vie de mercenaire de deux acolytes trentenaires, on s’attache à ses deux personnages au passé sanglant. On aime cette amitié qui semble saine en apparence mais dont on perçoit le côté obscure, résultat du passé.

Ce passé que l’on découvre comme les pièces d’un puzzle et fur et à mesure des tomes.

Je suis pas particulièrement fan d’hémoglobine mais cette série est une pure tuerie !! J’attends impatiemment la suite !

Et pour ceux qui préfère l’animé, rendez-vous sur http://www.crunchyroll.com/gangsta/episode-1-naughty-boys-682683