FROM 5 TO 9

From 5 to 9 drama

Titre original: 5-ji kara 9-ji made    Scénario : Aihara Miki

Éditeur VF : Panini Manga             Éditeur VO: Shogakukan

Type: Josei                                       Illustration: n&b                       

Genre: Comédie, Romance, Drame, Mature, Slice of life

Prépublication: Cheese !

Année (VF): 2012                             Année (VO) :2009

Nous avons tous des rêves qui nous tiennent à cœur. Mais combien d’entre nous pourront les réaliser sans embuche ?

Junko est belle et intelligente, elle rêve de vivre à New York comme une héroïne de série télé. Mais pour l’instant, elle est professeur d’anglais dans un institut privé à Tokyo. Elle pourrait être parfaitement heureuse mais elle approche des 27 ans et n’a pas de petit ami. Sa grand-mère lui a préparé un mariage arrangé avec un moine bouddhiste dont elle visite souvent le temple. Hoshikawa est certes bel homme mais étant bonze, il vit de manière très traditionnelle, bien loin de la vie américaine dont Junko rêve. Pour couronner le tout, Hoshikawa a bien l’intention de l’épouser et de la faire vivre au temple avec lui…

Autour d’eux évoluent d’autres personnages comme Mishima, un ami d’université de Junko ; Môri, secrétaire à l’institut sous le charme de Mishima ; Arthur, un bel étranger, et Momoe, fan de yaoi, tous deux professeurs d’anglais à l’institut ; Nene la petite sœur de Junko, ainsi que Yuki et Hachiya, deux des élèves du jeune professeur.

From 5 to 9

Oyé oyé ! Et voici un shojo un peu plus mature qui devrait vous faire penser à l’univers de Sophie Kinsella et de Sex And The City. Si vous ne connaissiez pas …vous pouvez me remercier.

Je sais que nous pauvres français, nous devons ronger notre frein en attendant la suite des aventures de Junko et de ses déboires amoureux avec ce cher bonze. Mais en attendant, je vous conseillerai d’aller jeter un coup d’œil au drama (d’où cette super image). Je ne vais pas vous mentir, j’ai commis le sacrilège de le regarder en entier (si, si, en même temps 10 épisodes de 46 min c’est court). Du coup, je me languis de savoir la suite du manga !!

Publicités

Yamada kun and the Seven Witches Opening TV size

Le manga Yamada-kun to 7-nin no Majo adapté en anime OAD

Le premier OAD est prévu le 17 Décembre 2014, au Japon. Et le second OAD est prévu le 15 Mai 2015. Il s’agit d’histoires originales.

MAJ : Une série animée est prévue pour Avril 2015, au Japon.

Genre : Shonen, School Life/Comédie, Fantastique

Synopsis :

Ryu Yamada est un bad boy fainéant en deuxième année au lycée Suzaku. Contrairement à lui, Urara Shiraishi, est l’une des plus belles et brillantes étudiantes du lycée.

Leur vie bascule à tous les deux lorsqu’en s’embrassant, ils échangent de corps.

Très vite, Shiraishi découvre qu’elle est l’une des 7 sorcières dont son pouvoir lui fait échanger de corps avec n’importe quelle personne qu’elle embrasse.

Yamada, Shiraishi et d’autres camarades, partent à la recherche des 6 autres sorcières…

Le manga Yamada-kun to 7-nin no Majo (Yamada and the Seven Witches) de Yoshikawa Miki a débuté en 2012 aux éditions Kodansha et dénombre actuellement 12 tomes reliés, au Japon.

Une adaptation en drama a débuté en Août 2013 et dénombre un total de 8 épisodes, au Japon.

Staff Animation :

Auteur : Yoshikawa Miki
Studio : Liden Films (Senyuu, Aiura)
Réalisateur : Tomoki Takuno
Character Design : Eriko Iida
Responsable Animation : Eriko Iida

sources : YoshikawaMikiyamajo-anime.com

De ma fenêtre…

De ma fenêtre ,je vois ton bureau
J’imagine ta tête penchée,
Tes cheveux tombant dans tes yeux
T’es sourcils froncés quand tu réfléchis
Et lorsque tu ne comprend pas
Tu mords tes lèvres pleines.

De ma fenêtre,je vois tes yeux dorés
Reflet de ton intelligence.
Le ciel est gris, les nuages sont lourds
Mais mon visage brille au milieu des blafards.

De ma fenêtre,je garde l’espoir
Que tu lèves un jour ton visage
Et plonge dans mon regard
Pour ne plus jamais en ressortir.

De ma fenêtre,je rêve de tes bras
De ton sourire,de ton amour…
De mon recueil,je lève la tête
Je regarde par la fenêtre
Les passants passent
Les femmes crient
Les hommes rient
Et moi je pleure…

De ma fenêtre,je vois ta chaise
Tes livres ton bureau vide
tu es parti…

Sur les ruines d’Athènes

Sur les ruines d’Athènes, l’enfant marchait
L’enfant pleurait, il pensait à Athènes .
De ses yeux bleus les larmes coulaient.
Dans son cœur grec, l’amour fit place à la haine.

Sur les ruines d’Athènes,l’enfant blond au teint de rose
L’enfant entre dans le temple de sa déesse,
Il crie, il prie, il insulte et il ose .
Il blasphème mais de ses paroles ressort sa tristesse.

Sur les ruines d’Athènes, l’enfant vengeur coupe une fleur.
Il regarde la mort qui l’entoure mais qui l’a épargné.
Lui, enfant grec, fidèle a ses dieux qui se meurent.
Lui, enfant de la misère , qui a trouvé une épée .

Sur les ruines d’Athènes, l’enfant merveilleux,
Tombé au sol, regardant l’Olympe, le cœur lourd.
Mais sa tête est légère car il croit en l’amour.
Aphrodite a juré, il y croit, je le vois dans ses yeux bleus.

La nuit criminelle

Au fond de mon cœur percé
Je sens la douleur d’un amour mortel
Au fond de mon âme saccagée
Je sens la brûlure d’un amour éternel.

Au fond de la forêt sombre
J’entends le loup qui hurle,
La rivière reflète mon ombre
Un visage sans vie qui hurle.

Au fond de l’immense océan ,
Une sirène appelle mon cœur,
Et envoûtante me dit entre donc céans

Au fond de mon âme, là où se tarit le Bonheur
Sa Majesté la Joie se noie dans le Malheur
Et l’Horreur prend la couronne de la Peur.

Pretty Man

Pretty Man

Titre alternatif : 예쁜남자 (Yebbeun Namja) / Pretty Boy / Beautiful Man / Beautiful Guy / Pretty Man

Genre : Comédie, Romance, Drame, Famille

Diffusion : 20 Novembre 2013 au 9 Janvier 2014

Chaîne de retransmission : KBS2

Nombre d’épisodes : 16

Réalisation : Jung Jung-Hwa

 

Casting:         Jang Geun-Suk, Dokgo Ma-Te

IU, Kim Bo-Tong

Dok Go Young-Jae, Park Gi-Seok

Kim Young-Jae, Park Moon-Soo

Lee Jang-Woo, David Choi

Han Chae-Young, Hong Yoo-Ra

Dokgo Ma-Te est un jeune homme qui possède « le plus beau visage de Corée ». Très ambitieux, il souhaite devenir riche, utilisant pour moyen, son physique. Après avoir déménagé avec sa mère, il fera la connaissance de Kim Bo-Tong, une jeune femme ordinaire, vivant dans un quartier pauvre. Celle-ci, comme toutes les femmes qu’il rencontre, tombera sous son charme au grand désespoir de l’intéressé.

 

A la fin d’une soirée, il rencontre Hong Yoo-Ra, l’ex-belle-fille de la riche famille. Yoo-Ra reconnaît aussitôt l’ambition de Dokgo Ma-Te et elle devient vite son mentor. Elle lui donne alors une mission : séduire 10 femmes différentes.

Ces dix femmes ayant toutes réussies dans leur vie, Dokgo Ma-Te  doit apprendre à leur côté comment elles y sont  parvenues et comment faire lui pour y arriver. Mais très vite, il se rend compte que sa seule beauté ne suffit toujours dans le monde de la richesse et de l’influence.

Au fil de son périple de séduction, Dokgo Ma-Te va apprendre un peu plus sur lui-même.

 

Un bon petit drama avec une bonne musique de fin (“Lovely Girl“ de 5live et « I’m Nobody » de Jung Jun Young) et quatre acteurs que j’adore : Han Chae-Young (DelightfulGirl Choon Hyang), Jang Geun-Suk (Love Rain, You’re Beautiful), IU (Dream High) et Lee Jang-Woo (I Do, I Do). Je vous le conseille.

Hana yori Dango.

hana yori dango

Hana yori dango raconte l’histoire de Tsukushi Makino, seize ans, dont les parents ont tout sacrifié pour l’envoyer à Eitoku, une école privée pour enfants de bonne famille, très au-dessus de leurs moyens, dans l’espoir de récolter un beau et riche gendre.

La vision de Tsukushi n’est pas vraiment la même. Il faut dire que l’ambiance qui règne là-bas est exécrable. Les élèves sont mauvais jusqu’à l’os, tels des stéréotypes d’enfants de riches, surtout le F4, un groupe de quatre garçons extrêmement riches et qui font la loi à Eitoku. Quiconque s’oppose aux F4 recevra le fameux carton rouge et se fera persécuter par toute l’école. Makino est bien décidée à rester dans son coin pendant les deux ans qui lui restent, et à se consacrer à ses études.

Mais voilà qu’un jour, la seule amie de Tsukushi, Sakurako, trébuche sur Tsukasa Dômyôji, le chef du F4 et héritier du groupe Dômyôji, le plus riche du Japon. Celle-ci implore son pardon mais les garçons ne semblent pas prêts à l’écouter. Tsukushi prend alors son courage à deux mains et défend son amie. Le lendemain, elle reçoit le carton rouge. La tension monte jusqu’à la déclaration de guerre ! Dômyôji, le plus dangereux des quatre, voit sa fierté bafouée et élabore toutes sortes de plans pour « torturer » Tsukushi.

Reniée par toute l’école, Tsukushi trouve du réconfort auprès de Rui Hanazawa, membre calme et réservé du F4. Bientôt sous le charme de celui-ci, Tsukushi résiste et donne du fil à retordre aux trois autres. Elle est déterminée à ne pas se laisser faire et n’hésite pas à remettre Dômyôji en place, ce qui ne le laisse pas indifférent.

Qui aurait cru que le fort caractère de Tsukushi lui permettrait de s’intégrer au sein du F4 ? La plus pauvre du lycée qui traîne avec les plus riches et les plus populaires… Cette situation ne tarde pas à attirer la méchanceté des autres élèves envers Tsukushi. Les épreuves sont dures mais Tsukushi se relève plus forte à chaque fois. Dômyôji tombe peu à peu éperdument amoureux de Tsukushi mais ne réfléchit pas avant d’agir. Il ne connaît rien à l’amour, et résout tout par la violence ou l’intimidation… Sa maladresse fait qu’elle le déteste toujours plus. Dômyôji finira par changer de caractère peu à peu. Mais, si Rui tombait amoureux de Makino ?

Saison 1 : 10 épisodes.

Saison 2: 11 episodes.